L’art lenticulaire, des œuvres en mouvement

Une image lenticulaire ne ressemble à aucune autre œuvre d’art : en effet, l’œuvre lenticulaire varie à mesure que le spectateur se déplace ou modifie son angle de vue. Elle dévoile alors ses autres facettes et donne l’impression de bouger. Béatrice Hug utilise cet effet pour faire varier les couleurs et les frontières, et crée ainsi de nouvelles perspectives. De la même manière, les images lenticulaires d’Armand Dijcks font alterner jour et nuit, et illustrent à merveille la dynamique de la ville.


Les œuvres lenticulaires de Béatrice Hug

Des anneaux de couleur abstraits

Un pouls semble battre dans les cercles de couleur abstraits de la photographe parisienne Béatrice Hug : ici, l’effet est généré par une habile utilisation du floutage. Plus on regarde l’image, plus elle s’adoucit. Un pas de côté, et quelque chose d’encore plus surprenant se produit. Ce qui était rose auparavant ressort désormais en vert. En revanche, le cercle à l’intérieur se pare d’une couleur bleuâtre. Cet effet spécial est tout simplement permis par la technique lenticulaire. En se réfractant, les plus petites des lentilles font émerger de nouvelles couleurs : un travail artistique dont la démarche se concentre principalement sur les vitraux, les reflets de lumière et les liquides colorés.




Les œuvres lenticulaires d’Armand Dijcks

La skyline dorée de New York

Dans sa photo couleur de la skyline de New York, Armand Dijcks recourt à la technique lenticulaire avec brio : elle lui permet de faire alterner le jour et la nuit de façon stupéfiante. Elle ne capture pas un moment unique, mais une période toute entière. La nuit, les lumières de la ville s’estompent aux premiers rayons du soleil. Elles donnent un nouvel éclat aux façades de Manhattan. L’interaction de la lumière du jour et des gratte-ciels éclairés crée une dynamique urbaine incomparable. New York, ville du changement permanent, en perpétuel mouvement, qui jamais ne dort.




Les œuvres lenticulaires d’Anton Sparx

Des œuvres d’art dynamiques

Les créations d’Anton Sparx sont des flip prints. Le flip est un effet classique de l’impression lenticulaire. Ici, les motifs de l’image sont visibles par alternance. Ils peuvent être observés séparément les uns des autres. Selon la position choisie par le spectateur, il y a à chaque fois une œuvre différente à découvrir
Fascinantes, les œuvres d’Anton Sparx superposent les peintures numériques abstraites, créant des images lenticulaires brillantes dans des nuances de couleurs étincelantes. Sparx met en scène les diamants les plus célèbres du monde : Braganza aux tons champagne et Green Dresden. De vrais joyaux pour les murs de chez vous !


  Braganza de Anton Sparx
Braganza
Anton Sparx
€ 949
  A Girl´s Best Friend  de Anton Sparx
A Girl´s Best Friend
Anton Sparx
de € 1 099 à € 1 999
  Green Dresden de Anton Sparx
Green Dresden
Anton Sparx
€ 949
  Afterglow de Anton Sparx
Afterglow
Anton Sparx
€ 1 999
  Hope de Anton Sparx
Hope
Anton Sparx
de € 949 à € 1 999
  Rocketman de Anton Sparx
Rocketman
Anton Sparx
de € 1 099 à € 1 999
  Lucy In The Sky With Diamonds de Anton Sparx
Lucy In The Sky With Diamonds
Anton Sparx
de € 1 099 à € 1 999
  Sun Of Africa de Anton Sparx
Sun Of Africa
Anton Sparx
de € 949 à € 1 999
  Pink Dream de Anton Sparx
Pink Dream
Anton Sparx
de € 949 à € 1 999
  Green Dresden de Anton Sparx
Green Dresden
Anton Sparx
€ 299


L’impression lenticulaire de Gavin Evans

Une expérience pleine de vie

Les œuvres de Gavin Evans sont un hommage vibrant à David Bowie. Elles dévoilent un grand nombre de ses facettes sous forme d’impressions lenticulaires morph et flip. Il suffit au spectateur de se déplacer un peu pour voir l’artiste bouger.

Vous vivrez, dans les images lenticulaires signées Gavin Evans, l’incroyable éclectisme de la carrière de Bowie. Grâce à l’effet dit de morphing, l’artiste dévoile les différents visages de ce légendaire musicien. Selon le point de vue adopté, différentes vues de Bowie apparaissent : une manière ludique de mettre en scène les nombreuses facettes de la star internationale !





Les autres œuvres lenticulaires :



une technique fascinante

Le motif est d’abord divisé en fines bandes avant d’être laminé sur un film lenticulaire. Pour créer l’illusion spatiale, de minuscules lentilles optiques sont ensuite placées sur l’œuvre, telle une grille transparente. Les très nombreuses lentilles en forme de tige sont ensuite imprimées au dos de l’image et libèrent de nouvelles parties de l’œuvre selon l’angle de vue.


Lentikular-Bild in der Produktion
Lentikular-Bilder werden kontrolliert
Lentikular-Bilder vor der Rahmung

En fonction de la technique lenticulaire choisie, la distance entre les yeux du spectateur crée des effets voire des mouvements 3D plus ou moins spectaculaires. Ces effets se renforcent d’autant plus que l’on se déplacera devant l’image : des images murales bidimensionnelles se transforment soudainement en sculptures venues d’un autre monde.


Les différents types de techniques lenticulaires

Flip

Flip


L’effet varie entre deux ou plusieurs clichés en modifiant son angle de vue.

Morph

Morph


Le motif de l’œuvre évolue sans transition et génère un mouvement continu.

3D

3D


Les différents éléments de l’œuvre sont disposés par couches et créent un effet de profondeur impressionnant.

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.