Wolfgang Uhlig -Tableaux, photographie, art photographique

Wolfgang Uhlig

  CORDOAMA de Wolfgang Uhlig
CORDOAMA
Ocean
de € 3 090 à € 4 990
  Sea #13 de Wolfgang Uhlig
Sea #13
Ocean
  39° 33' 49.5'' N 2° 38' 29.5'' E de Wolfgang Uhlig
39° 33' 49.5'' N 2° 38' 29.5'' E
Ocean
€ 3 990
  54° 13' 34.2'' N 11° 05' 26.8'' E de Wolfgang Uhlig
54° 13' 34.2'' N 11° 05' 26.8'' E
Ocean
de € 1 699 à € 2 590
  Mouranitos de Wolfgang Uhlig
Mouranitos
Ocean
de € 1 199 à € 5 590
  BLUE de Wolfgang Uhlig
BLUE
Ocean
de € 1 199 à € 4 990
  Sea #14  de Wolfgang Uhlig
Sea #14
Ocean
de € 1 499 à € 5 990
  Sea #15 de Wolfgang Uhlig
Sea #15
Ocean
de € 1 499 à € 5 990
  37°5`14.10‘‘N 8°24’58.22‘‘W de Wolfgang Uhlig
37°5`14.10‘‘N 8°24’58.22‘‘W
Time
de € 949 à € 1 699
  37°4`49.49‘‘N 8°18’58.27‘‘W de Wolfgang Uhlig
37°4`49.49‘‘N 8°18’58.27‘‘W
Time
de € 949 à € 1 499
  37°4`25.00‘‘N 8°18’11.20‘‘W de Wolfgang Uhlig
37°4`25.00‘‘N 8°18’11.20‘‘W
Time
de € 949 à € 1 499
  37°6`31.44‘‘N 8°31’46.24‘‘W de Wolfgang Uhlig
37°6`31.44‘‘N 8°31’46.24‘‘W
Time
de € 949 à € 1 499
  Mar Tirreno de Wolfgang Uhlig
Mar Tirreno
XXL - By the sea
€ 4 990
  Sainte-Maxime de Wolfgang Uhlig
Sainte-Maxime
Vision
de € 549 à € 2 290
  Saint-Raphaël de Wolfgang Uhlig
Saint-Raphaël
Vision
de € 499 à € 1 799
  Théoule-sur-Mer de Wolfgang Uhlig
Théoule-sur-Mer
Vision
de € 499 à € 1 799
  Seesaw Seascape XI de Wolfgang Uhlig
Seesaw Seascape XI
Lenticular
€ 1 999
  Seesaw Seascape XII de Wolfgang Uhlig
Seesaw Seascape XII
Lenticular
€ 3 990
  Baltic Sea de Wolfgang Uhlig
Baltic Sea
By the sea
€ 1 699
  Oceano Atlantico II de Wolfgang Uhlig
Oceano Atlantico II
By the sea
€ 1 699
  Portugal West Coast de Wolfgang Uhlig
Portugal West Coast
By the sea
€ 1 699
  Algarve II de Wolfgang Uhlig
Algarve II
Black and White
de € 799 à € 1 199
  Algarve III de Wolfgang Uhlig
Algarve III
Black and White
de € 799 à € 1 199
  Algarve de Wolfgang Uhlig
Algarve
Black and White
de € 799 à € 1 199
  Sea #9 de Wolfgang Uhlig
Sea #9
Minis
€ 129

Informations de fond sur Wolfgang Uhlig

Introduction

Ocean

Calmement, l’eau se répand sous les yeux du spectateur. Tandis que l’on entend déferler les vagues, un silence aussi vivifiant qu’infini est perceptible l’horizon. Rarement la mer n’avait paru aussi minimaliste : chez Wolfgang Uhlig, elle exerce une attirance magique.

Ses œuvres se distinguent par un langage visuel on ne peut plus réduit. Le résultat est d’une quiétude et d’une beauté accomplies. Rien ne saurait briser cette idylle : ni homme, ni trace de civilisation – pas même d’un navire – qui vienne perturber la scène. L’artiste a fait le choix de dissimuler le rivage, permettant au spectateur de pleinement s’immerger dans l’image. Sur le plan visuel, cela se traduit par un scintillement humide capable de révéler les différentes humeurs de l’océan. On retrouve également ici toute la gamme des émotions humaines. Quant au spectateur, il semble qu’en son tréfonds, les souvenirs deviennent visibles.

Black and White

Dans ses dernières œuvres, réalisées en exposition longue, Wolfgang Uhlig démontre à nouveau son talent à restituer la beauté et le calme contemplatif de la mer dans d’impressionnantes photographies. Par cette technique, ses prises de vue retracent le cours du temps et nous révèlent les aspects cachés de la photographie aquatique : en regardant sous le plan d’eau, Uhlig atteint les tourbillons et les courants. Le photographe prouve également son habileté à reproduire la qualité méditative de l’eau. Ces photographies chargées d’ambiance ont été réalisées en automne sur les côtes de l’Algarve.

Vision

Dans la série « Vision », l’immensité de la mer se transforme en une expérience particulière faisant la part belle aux idées et aux émotions. Séduisantes, les œuvres invitent notre regard et nos pensées à s’égarer. Fort de sa riche expérience, cet artiste photographe y retranscrit l’effet du grand large et offre suffisamment de place à notre imagination pour s’y déployer. Ce faisant, il aborde le motif sous un angle particulier, le spectateur se tenant à hauteur de la mer. Wolfgang Uhlig a choisi de disposer avec précision le ciel bleu par rapport à la mer en mouvement. Avec une ligne d’horizon séparant les œuvres en leur exact milieu, il renforce le caractère contemplatif de ces prises de vue.

La série a largement été inspirée par la vie du pilote, explorateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry, dont le destin est étroitement lié au survol des déserts et des océans. Saint-Exupéry qui un jour écrivit : « Créer le navire ce n’est point tisser les toiles, forger les clous, lire les astres, mais bien donner le goût de la mer qui est un, et à la lumière duquel il n’est plus rien qui soit contradictoire mais communauté dans l’amour. » Wolfgang Uhlig transforme ce désir en œuvres d’art capables d’éveiller l’œil et l’esprit du spectateur.

À PROPOS DE L'ARTISTE

Wolfgang Uhlig (*1962) a appris son métier auprès de différents photographes dont il fut l’assistant entre 1986 et 1990. Après des études de pédagogie artistique à l’université de Francfort, il a définitivement posé ses valises dans la métropole de Hesse (Allemagne). Il y travaille comme photographe depuis 1992. Hormis cela, on ne sait que peu de choses sur ce « maître du voyage lointain ». Ses photos parlent d’elles-mêmes.

MÉTHODE DE TRAVAIL

Wolfgang Uhlig a dédié toute sa carrière à la mer. Il capture, à différents moments de la journée et dans des conditions météorologiques variées, des motifs à l’atmosphère dense. Wolfgang Uhlig semble avoir trouvé dans la ligne d’horizon une structure fixe : toutes les images issues de la série « Ocean » sont en effet composées à l’identique. Il transforme en lignes claires les variations de couleurs du ciel et de l’eau.

Au petit matin, le paysage est inondé d’une douce lumière. Bientôt, le soleil conférera aux œuvres cette coloration si puissante. Non sans intuition, le photographe élabore ses motifs marins dans un large éventail de bleus. Or c’est précisément cette démarche atmosphérique qui permet à l’artiste de captiver notre l’attention. Ses œuvres ne sont pas sans rappeler les célèbres paysages peints par Caspar David Friedrich ou William Turner. Uhlig rassemble ici avec brio des représentations d’une grande sensibilité ayant été élaborées dans un souci d’extrême précision.

Curriculum vitæ

1962Naissance à Darmstadt, Allemagne
1986-1990Est l'assistant de divers photographes
1990-1992 Diplôme de création artistique et photographique à l'Université de Francfort, Allemagne
1992Vit et travaille à Francfort, Allemagne

Expositions

2000FFF, Exposition de groupe, Studio Gutleut, Francfort, Allemagne
20021/8 motion, exposition solo, Galerie Morgan, Francfort, Allemagne
2005Seltmann Werbefoto, group exhibition, Galerie Municipale, Lüdenscheid, Allemagne
2008See-Conference Deepol, exposition de groupe , Wiesbaden, Allemagne
2009Access All Areas, exposition de groupe, Die Firma, Wiesbaden, Allemagne
2009 

Werbefotopreis 2009, exposition de groupe, Postfuhramt Berlin, Allemagne

Entrevue

Picasso a dit un jour « Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui compte, c’est trouver. » Et vous, où trouvez-vous votre inspiration artistique ?

Je trouve mon inspiration artistique dans la nature, dans les différentes représentations de la mer, à différents moments de la journée et de l’année, et en différents endroits.


De l’idée à sa réalisation : comment abordez-vous votre travail ?

J’observe attentivement et attends le bon moment. L’harmonie des éléments est très importante pour moi, tout comme la représentation authentique et épurée des choses d’ailleurs. Chacun doit trouver sa vision personnelle de la mer.


Quel est votre livre préféré ?


Toute la lumière que nous ne pouvons voir, d’Anthony Doerr.


Avec quel artiste aimeriez-vous prendre un café et de quoi parleriez-vous ?


Helmut Newton est sûrement le photographe avec lequel j’aurais le plus voulu prendre un café. Nous aurions probablement évoqué son approche, ses visées artistiques.


Qu’est-ce qui vous a poussé vers les disciplines artistiques ?

En m’amusant à chercher un sujet. Je regardais une situation et essayais de l’imaginer « hors champ ». Or l’emboîtement des objets fait évoluer les couleurs et les contrastes. Depuis 1986-87, j’ai obtenu d’excellents résultats avec cette technique, que j’utilise encore aujourd’hui. C’est comme ça que j’en suis venu à l’art.


Par quelles personnes de votre entourage êtes-vous particulièrement influencé(e) ?

Par ma famille.


Imaginez que vous possédiez une machine à remonter le temps. Où vous transporterait-elle ?

Vers la mer, toujours... quelle que soit l’heure.


Hormis les arts, quelle est votre plus grande passion ?

Les grosses cylindrées et le club de foot de ma région.


Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille actuellement sur un nouveau concept dans mon futur lieu de vie : le Portugal. Capturer la mer dans toutes ses variations, car les images sont des stimuli visuels. Chaque océan est différent, tout est question de diversité finalement.