Meerhimmelland VI de Manfred Koch
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
2014 / 2022 MKC18
Manfred Koch
À propos de l’œuvre

Meerhimmelland VI

Dans son cycle intitulé Meerhimmelland , Manfred Koch crée une unité visuelle et mystique. Pour ce faire, il amalgame les éléments naturels dans une étreinte sensuelle. Recourant abondamment à la pose longue, il donne à ses photographies une touche picturale qui fait passer de spectateur de la réalité à l’imagination. Ses travaux sont exposés dans le monde entier. Manfred Koch enseigne également la photographie et le cinéma.
60 x 90
Nouveau
80 x 120
Nouveau
100 x 150
Nouveau
Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 60 x 90 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 64,4 x 94,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 80 x 120 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 84,4 x 124,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 100 x 150 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 104,4 x 154,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

€ 749
TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi
page.detail.shipment.estimation.sale-item
Qualité de musée exceptionnelle
Emballage Art Security
30 jours de droit de retour
Informations de fond sur Manfred Koch
Introduction
Meerhimmelland


Quelque part entre ici et là-bas se trouve la mer. Un lieu sans limites où l’éternité s’allie au présent dans un espace de liberté et de révélation. Manfred Koch dévoile sa fascination pour les paysages marins en fixant sur ses photographies l’absence de transition : la force mystique et la magie picturale du « pays de l’océan », la dissolution des plans, le rapprochement du ciel et de la Terre.

Ses tableaux se distinguent par leurs surfaces quasi monochromes de bleus, gris et autres couleurs pastel. Dans leur apparente imbrication, les éléments semblent suggérés : le mouvement des vagues et des nuages, les reflets de l’eau et même la lumière. De ses compositions poétiques, ils sont les médiums. Grâce à des prises de vue horizontales et à des temps d’exposition longs, l’artiste crée des paysages cinématographiques dans lesquels l’étendue et la profondeur échappent au tangible. Au-dessus de la mer du Nord, l’horizon sans rivages s’étend tel un monde onirique, à la fois transcendantal et pittoresque : les photographies signées Manfred Koch sont des œuvres d’art qui plongent le spectateur dans une sphère oscillant entre perception et réalité, qui posent des énigmes visuelles et offrent un espace à l’imagination. La série Meerhimmelland ajoute une nouvelle réalité à celle existante.
L’ignorance et l’oubli sont des thèmes chers à Manfred Koch. En gardant les yeux et l’esprit toujours ouverts, mu par le plaisir de la découverte, ce photographe saisit ces moments de rencontre dont la beauté demeure mystérieuse voire cachée. Ses photographies sont des symboles d’histoires autorisant maintes interprétations. Depuis 1995, il dirige la Medienzentral  de Bamberg (Allemagne) et enseigne également le cinéma ainsi que la photographie. Il s’intéresse tout particulièrement à l’étude théorique et à la pratique de cette dernière en tant que médium artistique. Au cours des années passées, ses œuvres ont été présentées à l’occasion de nombreuses expositions individuelles, en Allemagne comme à l’étranger.

Curriculum vitæ
Manfred Koch a étudié la théologie, la philosophie puis le français à Wurtzbourg et Paris. Parallèlement, il a commencé à s’intéresser de près à la photographie et au cinéma. Depuis 1995, il dirige la Medienzentrale de Bamberg (Allemagne) et enseigne également le cinéma ainsi que la photo. En 2014, il a été nommé membre de la Société allemande de photographie (DGPh).
Expositions

Expositions individuelles

2023 Übergangenes_Meerhimmelland, Written on the Walls, Schloss Sassanfahrt, Hirschaid, Germany
2022 Übergangenes_Meerhimmelland, Written on the Walls, KSI, Siegburg, Germany
Übergangenes_Meerhimmelland, Kapitel 8, Kulturkirchenbüro, forum Kirche, Bremen, Germany
2020 Übergangenes_Meerhimmelland, Galerie im Donau-Einkaufszentrum, Regensburg, Germany
2019 Meerhimmelland, Akademie CPH, Nürnberg, Germany
Meerhimmelland / Übergangenes / Von Anderen Stätten, Verlagsgebäude Fränkischer Tag, Bamberg, Germany
2018 Übergangenes / Von Anderen Stätten, Bonifatiushaus, Fulda, Germany
Übergangenes / Von Anderen Stätten, PTI, Bonn-Bad Godesberg, Germany
2017 Von Anderen Stätten, Maison Heinrich Heine, Paris, France
2016 Von Anderen Stätten, Kunstpassage der Bibliothek am Universitätszentrum Theologie, Graz, Austria
2015 Übergangenes, Universität Fribourg, Fribourg, Switzerland
Von Anderen Stätten, Museum Komotau, Komotau, Czech Republic
2014 Von Anderen Stätten, Haus am Dom, Frankfurt, Germany
2013 Übergangenes Paris, Kunstpassage der Bibliothek am Universitätszentrum Theologie, Graz, Austria
Übergangenes / Von Anderen Stätten, Galerie im Rathaus, Lippstadt, Germany
2012 Übergangenes Paris, Schloss Puchberg, Wels, Austria
Übergangenes Paris, Maison Heinrich Heine, Paris, France
2011 Übergangenes Paris, Akademie CPH, Nürnberg, Germany
Übergangenes Paris, KSI, Bad Honnef, Germany
Übergangenes Paris, Altes Schloss, Bayreuth, Germany
2010 Übergangenes Paris, Bistumshaus, Bamberg, Germany
Übergangenes Paris, Haus am Dom, Frankfurt, Germany
Übergangenes Paris, La Barrique, Paris, France

Expositions collectives

2015 Von Anderen Stätten, Europa – ich bin im Bilde, Galerie im Rathaus, Lippstadt, Deutschland
2014 Übergangenes / Von Anderen Stätten, ICS – Messe Stuttgart, Stuttgart, Germany
2013 Von Anderen Stätten, Klassik am See, Erlangen/Dechsendorf, Germany
Von Anderen Stätten, Galerie Treppenhaus, Erlangen, Germany
2012 Übergangenes Paris, Atelier 17A, Schweinfurt, Germany
2008 Übergangenes, Monat der Fotografie, Hof, Germany
Interview
Comment en êtes-vous venu à l’art ? Racontez-nous comment tout a commencé.
Dès mon adolescence, j’ai commencé à m’intéresser à l’art, surtout au cinéma, à la photographie, à la peinture et à la littérature également.
Comment décririez-vous votre processus de travail ?
En tant que photographe, je m’intéresse à tout ce qui est visuel. J’essaie de voyager sans réserve, en gardant les yeux et l’esprit toujours ouverts. Découvrir des choses insignifiantes ou ignorées, leur donner forme de manière appropriée, voilà ce qui me passionne et me stimule.
Quelles personnes vous inspirent ?
Les personnes authentiques, qui ont de l’esprit, de bonnes idées, qui ne se prennent pas trop au sérieux et, surtout, qui ont le courage d’aller à contre-courant.
À quoi reconnaît-on une bonne œuvre d’art ?
Pour moi, une bonne œuvre d’art est celle qui ne me laisse pas indifférent, qui m’interpelle sur le plan émotionnel et intellectuel, qui m’irrite ou qui suscite ma joie. J’attends également que sa forme et son contenu affectent mes sens et m’emmènent au-delà de l’œuvre.
Sur quel projet travaillez-vous en ce moment ?  
WRITTEN ON THE WALLS est le titre d’une nouvelle série qui sera dévoilée au public dans un cycle d’expositions ainsi qu’un ouvrage à paraître. Elle s’inspire de la littérature biblique, plus précisément du Mene tekel, une mystérieuse inscription murale apparue au roi babylonien Balthazar et annonçant un grand malheur.
Quel but l’art doit-il poursuivre ?
Il est plaisant de voir que l’art aide à découvrir ou à élargir son horizon mental. L’art peut interroger, déconcerter, faire réfléchir, susciter l’empathie, indiquer de nouveaux chemins, renforcer la tolérance et l’ouverture d’esprit. Il peut aussi relier les gens et renvoyer à certaines choses essentielles de la vie.
L’art rend-il heureux ?
Lorsque l’art parvient à relier différentes sphères, à ne pas fuir la réalité mais à l’intégrer dans une aspiration au beau et au vrai, il ouvre alors des espaces spirituels où il est possible de trouver le bonheur et la paix.
Quelle est votre citation préférée ?
J’ai placé en exergue de mon dernier catalogue une citation de Saul Leiter qui, selon moi, ne s’applique pas seulement aux œuvres photographiques : « Quand on ne sait pas pourquoi le photographe a pris une photo et quand on ne sait pas pourquoi nous la regardons, nous découvrons tout à coup quelque chose que nous commençons à voir. J’aime cette confusion. »

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.