Bahar Artan Oskay -Tableaux, photographie, art photographique

Bahar Artan Oskay

  No:220419 de Bahar Artan Oskay
No:220419
The Presence of Absence
de € 949 à € 1 599

Informations de fond sur Bahar Artan Oskay

Introduction

L’artiste stambouliote Bahar Artan Oskay détache délibérément des plans figuratifs de son fonds de peintures avant de spatialement les réagencer par le biais d’une superposition, en relief et en décalé, à l’image haute résolution. Le résultat ? Des œuvres 3D qui, d’une part, remettent en question la représentation picturale traditionnelle et, d’autre part, engendrent une nouvelle forme d’abstraction. Ainsi les éléments détachés projettent-ils des ombres subtiles sur le niveau inférieur de la nouvelle œuvre, révélant au passage un jeu complexe de passé et d’actualité, d’absence et de présence. Les couleurs et les formes interagissant avec les différents éléments de l’image ne sont pas sans rappeler les langages visuels de Matisse, Picasso ou Mondrian, dont l’artiste s’inspire librement.

Dès ses premières années actives, Bahar Artan Oskay s’est intéressée de près à ces maîtres de l’art moderne, qu’elle a interprétés à sa manière. L’affirmation de Picasso, selon laquelle l’acte de création est d’abord et avant tout un acte de destruction, peut se lire comme l’idée centrale de son art. Elle considère en effet ce processus de découpage, de destruction et de reconstruction comme une étape certes douloureuse, mais nécessaire à qui voudrait proposer une nouvelle expérience esthétique. Chez elle, l’ordre conventionnel des choses est remis en question par une déconstruction systématique. C’est au spectateur d’interpréter l’œuvre à la fois dissoute et restituée, et de remplir les vides laissés avec ses propres associations et idées.

Née à Istanbul en 1984, Bahar Artan Oskay a étudié les beaux-arts à l’université Yeditepe d’Istanbul, dont elle sort diplômée en 2011. Elle a par la suite approfondi ses connaissances dans le domaine de l’art et du design à l’université technique de Yıldız. Ses œuvres ont été présentées lors d’expositions individuelles à Istanbul, Ankara, Izmir et New York, mais aussi collectives, en Turquie, en Europe et en Amérique du Nord.