pdp.preview.ar-cta.header
Prévisualisez cette œuvre sur votre mur
Scannez-moi pour visualiser cette œuvre sur vos murs ! (sur iPhone uniquement)

Pointez l'iPhone vers le mur souhaité (à environ 3 mètres) et appuyez sur Démarrer.

Palm Springs

2020 / 2022 GUA400
€ 0
Sizes:
30 x 40

Contrecollage sous verre acrylique - Lumasec

30 x 40 cm (Dimensions extérieures)

page.detail.shipment.estimation.sale-item
TVA incluse plus € 9,90 de frais d'envoi

PRÊT À ACCROCHER

Toutes les œuvres d'art LUMAS peuvent être accrochées très facilement après le déballage.

EMBALLÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

Les emballages des usines LUMAS répondent toujours aux normes les plus strictes, afin de garantir que tout arrive chez toi en aussi bon état qu'il a été expédié.

SOUTIENT LES ARTISTES

Avec chacun de tes achats LUMAS, l'artiste reçoit une commission équitable.

14 JOURS DE DROIT DE RETOUR

Retour facile sous 14 jours pour s'assurer que vous êtes satisfait de chaque achat.



INFORMATIONS SUR LE BAGROUND

A tribute to Barragán

Dans ses œuvres issues de la série Barragán, Guachinarte transpose un classique de l’architecture dans le présent et lui donne vie sous un autre jour. Le jeu de texture et de lumière, caractéristique des demeures réalisées par le célèbre architecte mexicain Luis Barragán, trouve dans les travaux de Guachinarte une incomparable expression. Il fait ressortir de façon magistrale la scénographie des lieux tout en soulignant le caractère sculptural de l’édifice. Dans chaque détail, l’artiste tient compte de la philosophie du grand architecte pour lui associer des lignes claires, des surfaces colorées et cette nature indomptable qui confère au génie humain une note résolument puissante. Guachinarte crée un mode de vie dont l’origine remonte au Mexique des années 1940 et qui compte encore aujourd’hui d’innombrables adeptes.
Architecte mondialement reconnu, Luis Barragán a reçu le prestigieux prix Pritzker en 1980. Il a dessiné de nombreux bâtiments et sculptures publiques qui ont forgé sa notoriété et dont l’influence a largement dépassé les frontières du Mexique. Il a donné à la rigueur des formes géométriques une couleur et une vivacité inédites. Elles deviendront sa marque de fabrique. Dans son œuvre, il s’est efforcé de renoncer aux ornements traditionnels et de privilégier l’interaction de surfaces rugueuses avec des ambiances lumineuses. Ses travaux inspirent toujours de nombreux architectes et artistes dans le monde entier.  

Mid-Century Modern Architecture

La modernité californienne se distinguait par son mode de vie hors du commun – un way of life débordant de joie et d’optimisme, l’âge des nouveaux départs et de tous les possibles. Guachinarte fait revivre le terrain de jeu favori du modernisme en mettant en scène les grandes réalisations architecturales du Mid-century modern dans une atmosphère irrésistible. Amalgamant nature et architecture avec brio, il dissout les frontières séparant l’intérieur de l’extérieur. Du sol au plafond, le soleil de Californie brille à travers de larges baies vitrées, tandis que des agaves encadrent la piscine. Pendant ce temps, les chaises longues attendent les premiers clients de l’hôtel dans la diffuse lumière du soleil matinal. L’artiste recrée avec beaucoup d’habileté cette sensation d’été urbain caractéristique de Palm Springs et du rêve californien. Parallèlement, ses œuvres font écho à une culture de la fête qui nous est familière : le spectateur y reconnaîtra certainement les pool parties popularisées à travers l’œuvre de Slim Aarons.  

Grâce à une technologie de pointe, Guachinarte crée des décors architecturaux naturels qui séduisent autant par leur authenticité que par la richesse de leurs détails. Ces œuvres impressionnantes sont le fruit d’un processus de travail élaboré, jalonné d’innombrables étapes. Guachinarte recherche méticuleusement l’emplacement des maisons et leur disposition, réalise des croquis analogiques et numériques, aménage l’intérieur avant de concevoir le jardin. Il compose ensuite le ciel et les environs, essaie plusieurs conditions d’éclairage. Son principal défi consiste à orchestrer tous ces éléments en une œuvre d’art harmonieuse, capable d’incarner de façon évidente le lifestyle californien.

Guachinarte puise notamment son inspiration dans les travaux du légendaire photographe d’architecture Julius Shulman, lequel captura comme nul autre l’art de vivre du Golden State des années 1960 et 1970. Shulman avait en effet collaboré avec tous ces grands noms de l’architecture qui offrirent à Palm Springs son style inimitable en créant de nouveaux intérieurs à l’intention d’une nouvelle société. Shulman fut leur photographe de prédilection parce qu’il savait comment restituer l’esprit de ces bâtisses et mettre en lumière les idées qui sous-tendaient leurs structures.

Le Mid-Century Modern est une évolution du style Bauhaus, qui bouleversa durablement l’architecture et le design internationaux au cours de la première moitié du XXe siècle. À l’instar de ce dernier, la fonction y précède toujours la forme, elle-même mise en relief par des lignes très claires. Associées à des structures naturelles et élégantes, elles insufflent un caractère unique à ces constructions devenues emblématiques du paysage architectural californien.


NFT in a Box

Mericasa
Si le procédé de rendu numérique séduit en tant que technique, le mouvement partiel des éléments de l’image ajoute une nouvelle dimension à l’œuvre. Tout en conservant la tension qui réside entre forme statique et mouvement, le photographique devient ici cinématographique. Rien n’illustre mieux cette opposition entre matière solide et matière en mouvement que le médium de l’eau : dans l’élégante piscine de cette villa moderne, la lumière du soleil se reflète dans l’eau et crée des faisceaux lumineux à la fois marbrés et ondoyants. Placés devant un mur de terre claire à la couleur uniforme, les trois vases en céramique se chargent quant à eux du contraste. Instant et durée, forme et fluidité, tout agit ici en parfaite symbiose.

Breezy
Pour souligner la tension qui réside entre nature et culture, deux palmiers, habilement placés sur la ligne séparant la piscine de l’horizon, oscillent dans le vent. Dans cette œuvre, la très lisse surface du bassin se transforme en un miroir des légères vagues perceptibles au loin et dont le délicat mouvement perturbe à son tour le reflet. À l’arrière-plan, la mer, qui occupe la partie centrale de l’image dans toute sa largeur, semble beaucoup plus agitée. Venues du large, de fraîches rafales faisant littéralement valser les arbres rythment l’atmosphère douce et rougeâtre du soir. Inévitablement s’empare de nous une sensation d’éternel infini. Là encore, statique et mouvement s’accordent en un duo espiègle et contrasté.

VITA
Guachinarte est né en 1981 à Bienne, dans le canton de Berne (Suisse). Il a étudié à la Multimedia Academy de Berne, dans laquelle il a également enseigné pendant plusieurs années. Au cours de sa carrière, Guachinarte a notamment travaillé dans les domaines de l’architecture, du design et des médias. La précieuse expérience qu’il y a acquise enrichit aujourd’hui son travail d’artiste et de visualisateur architectural.
INTERVIEW
Picasso a dit un jour « Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui compte, c’est trouver. » Et vous, où trouvez-vous votre inspiration artistique ?
On peut trouver de l’art dans les endroits les plus inattendus. Dans vraiment tout ce qui nous entoure. L’art est toujours une association de ce qui est vu, vécu, entendu et ressenti.

De l’idée à sa réalisation : comment abordez-vous votre travail ?

L’idée naît d’abord dans mon esprit. En général, j’ai une idée très claire du résultat final. Selon la complexité du projet, je réalise des esquisses pour vérifier que cela fonctionne dans la réalité. Si l’une d’entre elles le confirme, alors ce n’est plus qu’une question d’exécution.

Quel est votre livre préféré ?

Je possède surtout des livres sur l’art, le design, l’architecture et la photographie. Je consulte régulièrement le catalogue Barragan – The Complete Works. Bien que sur papier imprimé, ces œuvres d’art ne génèrent pas le même effet qu’en vrai, leur beauté n’en reste pas moins éblouissante.

Avec quel artiste aimeriez-vous prendre un café et de quoi parleriez-vous ?

J’aurais aimé rencontrer Julius Shulman. J’ai une très haute opinion de lui. Ensemble, nous aurions parlé de tout simplement tout. Et bien sûr aussi un peu de photographie.

Qu’est-ce qui vous a poussé vers les disciplines artistiques ?
Depuis mon enfance, j’aime créer de belles choses, surtout des images qui sont ma plus grande passion. Cependant, mon intérêt pour les visualisations architecturales s’est manifesté progressivement et par hasard. Oui, les choses auraient pu se passer autrement.

Par quelles personnes de votre entourage êtes-vous particulièrement influencé ?
Tous les êtres humains m’influencent. Certains plus que d’autres, bien entendu.

Imaginez que vous possédiez une machine à remonter le temps. Où vous transporterait-elle ?

Quelque part en Californie dans les années 1960.

Hormis les arts, quelle est votre plus grande passion ?

La famille, le dessin, le skateboard, la musique.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille actuellement sur diverses commandes de clients. Il s’agit d’une part de concours d’architecture et d’autre part de projets de construction. Je planche également sur d’autres motifs qui viendront enrichir la série Mid-Century Modern Architecture. Et bien d’autres projets qui n’attendent que de voir le jour.

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.