Windtorn Arabesque Silk Robe de Boglárka Nagy
Édition limitée, Tirage: 200, Signée
Édition limitée, Tirage: 200, Signée
Édition limitée, Tirage: 200, Signée
2015 / 2022 BNG05
Boglárka Nagy
À propos de l’œuvre

Windtorn Arabesque Silk Robe

L’œuvre de la série Scarf Paintings signé Boglárka Nagy est traversée par un vent puissant, plein de couleurs et de vivacité. L’artiste crée des paysages débordant d’émotions qui invitent le spectateur à embarquer pour un voyage intérieur et à oublier ses préoccupations quotidiennes. Boglárka Nagy compte parmi les peintres les plus renommées de Hongrie. Elle a notamment reçu le prix Gundel.
80 x 60
Nouveau
120 x 90
Nouveau
160 x 120
Nouveau
Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 80 x 60 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 84,4 x 64,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 120 x 90 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 124,4 x 94,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm mat, Sans cadre, 160 x 120 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique mat, érable canadien blanc, 164,4 x 124,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

€ 599
TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi
page.detail.shipment.estimation.sale-item
Qualité de musée exceptionnelle
Emballage Art Security
30 jours de droit de retour
Informations de fond sur Boglárka Nagy
Introduction
Scarf Paintings

Les Scarf Paintings signées Boglárka Nagy appellent à la méditation. Faites de formes douces et de couleurs puissantes, elles invitent le spectateur à embarquer pour un voyage intérieur, à découvrir une nouvelle façon de vivre. Avec une finesse et une sensibilité hors pair, Boglárka Nagy crée en apesanteur un paysage débordant d’émotions. La complexité du travail qui sous-tend ces œuvres contraste avec l’idée d’instantané : Boglárka Nagy se consacre en effet pendant plusieurs semaines à chacune d’entre elles, toujours en quête de cette affection inhérente à l’éphémère et à l’œuvre en devenir. La joie qui s’en dégage crée un lien avec le public. Elle lui parle d’envie de vivre, de plaisir et de liberté. Le souffle du vent qui agite ici l’écharpe saisit aussitôt le spectateur et fait passer ses préoccupations quotidiennes au second plan.

Sun Water Air


« J’aime les couleurs qui explosent et la chaleur de la lumière », affirme l’artiste Boglárka Nagy, pour qui l’eau, l’air et le soleil constituent les bases essentielles de toute existence physique. Dans sa série éponyme intitulée Sun Water Air , elle insuffle à ses personnages de l’énergie à l’état pur. Le résultat ? Des œuvres maritimes qui, par leurs couleurs fortes et leurs contrastes éclatants, débordent de joie.

À travers ces œuvres estivales, l’artiste communique une atmosphère légère et sereine. Pour créer cette « sensation d’infinie liberté », Boglárka Nagy fait interagir les chaudes variations du rouge avec les nuances plus fraîches du bleu et du blanc. L’effet désiré ne se fait pas attendre : à mesure qu’il contemple ces images ô combien bigarrées, le spectateur s’abandonne à la désinvolture. Pour l’artiste, le pari est remporté. Elle décrit d’ailleurs son processus de création comme un lien émotionnel avec la vie, qui trouverait expression dans ses photographies. Grâce à son talent unique à traduire les émotions en compositions colorées, elle partage en image et avec le public son indéfectible passion pour la vie.


Curriculum vitæ
L’artiste hongroise Boglárka Nagy a étudié à l’Université d’art et de design de Cluj-Napoca, en Roumanie. Son travail a été présenté à l’occasion de nombreuses expositions internationales, notamment au musée Ernst Fuchs de Vienne (Autriche). En 2014, Boglárka Nagy a reçu le prix d’art Gundel dans la catégorie Fine Arts. Ses œuvres s’adjugent aujourd’hui à prix d’or chez Sotheby’s (Londres).
Distinctions
2014    Gundel Art Prize
Expositions

Expositions individuelles

2022 VIVE LA FEMME, PR09RE55, Budapest, Hungary
2021 Bon Voyage! Clark Hotel, Budapest, Hungary
2019 Sunset Boulevard, Ar2day Gallery, Kempinski Hotel Corvinus, Budapest, Hungary
2018

Duna Espresso, Godot Gallery, Budapest, Hungary
Asia Vibes, Tiszavirág Szeged, Szeged, Hungary

2017 Haiku, Stanton Chase Palazzo Dorottya, Budapest, Hungary
2016 Baby it’s Cold Outside, Ar2day Gallery, Kempinski Hotel Corvinus, Budapest, Hungary
2015 Hungarian Muses – Nagy Boglàrka and Tóth György, Erdész Gallery, Szentendre, Hungary
2014 Sun Water Air, Museum Fonyód, Hungary
Eyes Wide Open, Brody Artyard, Budapest, Hungary
2013 Master and Discipline – Gyémánt László and Nagy Boglárka, Art.Salon: Társalgó Gallery, Budapest, Hungary

Expositions collectives

2019 20th Century Art – A Different Perspective Auction, Sotheby’s London, UK
Women/Art/Fashion, Ar2day Gallery & Fashion Street Gallery – Deák Palota, Budapest, Hungary
2017 Feel the Heat, LUMAS Gallery, Budapest, Hungary
2016 20th Century Art – A Different Perspective Auction, Sotheby’s London, UK
2015 Phantastischer Realismus, Ernst Fuchs Museum, Wien, Austria
Art.Market Budapest, Erdész Gallery, Budapest, Hungary
2014 Hungarian Icons, Várkert Bazár, Budapest, Hungary
The Austrian Federal Ministry for Education, Arts and Culture, Wien, Austria
Interview
Picasso a dit un jour « Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui compte, c’est trouver. » Et vous, où trouvez-vous votre inspiration artistique ?
Mes œuvres naissent dans mon cœur. Je suis toujours à la recherche de choses qui m’émeuvent. La plupart du temps, mes créations s’inspirent d’expériences personnelles et de la vie en général. J’ai toujours eu soif de beauté.

De l’idée à sa réalisation : comment abordez-vous votre travail?
Il y a des thèmes qui me tiennent particulièrement à cœur. Ils ont donné lieu à plusieurs séries : Sun Water Air est une histoire d’amour avec la vie, créée par des couleurs ardentes, des surfaces puissantes et une approche de type pop art. C’est une série sur laquelle je travaille depuis le début de ma carrière en 2013. Il s’agit également de guérir ma féminité en peignant des œuvres plus conscientes de mon corps et de la figure féminine en général. La série des Scarf Paintings est un projet beaucoup plus personnel, inspiré de mon cheminement intérieur, du développement subtil de l’âme et du lien qu’elle entretient avec la spiritualité. Les semaines de travail entières consacrées à ces toiles grand format ont engendré des œuvres figuratives monumentales qui, lorsqu’on les regarde de près, glissent vers l’abstraction. La répétition de motifs rythmés et d’une mélodie de canons colorés m’a offert une superbe expérience méditative à travers l’acte de création. En général, j’utilise les photos que je prends pendant mes voyages. Elles me servent de référence lorsque je commence à peindre dans mon atelier. Chaque fois que je prépare une nouvelle exposition, je m’efforce de créer les meilleures œuvres possibles. J’essaie de me mettre à la place des gens qui les contempleront. J’ai pour objectif de les faire entrer dans mon univers et de les émouvoir.

Quel est votre livre préféré ?
Ah, il y en a tellement ! Ma dernière découverte est L’Enfant, la Taupe, le Renard et le Cheval de Charlie Mackesy. Quelqu’un m’a offert ce livre merveilleux. Parmi mes auteurs préférés, on trouve Gabriel Garcia Márquez, Richard Bach ou encore Lucy Maud Montgomery, une grande écrivaine qui comprenait très bien la psychologie humaine. Sinon, je citerai Autant en emporte le vent , le grand classique Margaret Mitchell qui avait le même don.

Avec quel artiste aimeriez-vous prendre un café et de quoi parleriez-vous ?
J’aurais aimé rencontrer Tibor Csernus – l’un des meilleurs peintres hongrois selon moi –, Adrian Ghenie, pour le voir peindre dans son atelier, ainsi que Damien Hirst. C’est un génie absolu. J’aimerais tant lui demander où il trouve ses folles idées.

Qu’est-ce qui vous a poussé vers les disciplines artistiques ?
L’art m’a fasciné dès mon plus jeune âge. Il m’est venu naturellement. J’ai toujours su que je deviendrais artiste.

Par quelles personnes de votre entourage êtes-vous particulièrement influencée ?
Par mon ancien maître László Gyémánt ainsi que par mon manager et ami Zsolt. Il exerce sur moi une grande influence, surtout lorsque j’ai une échéance à respecter. J’aime également passer du temps avec mes amis artistes à Budapest et les riches conversations que nous pouvons avoir.

Imaginez que vous possédiez une machine à remonter le temps. Où vous transporterait-elle ?
Dans les Années folles à Paris et à New York !

Hormis les arts, quelle est votre plus grande passion ?
Les chaussures ! Et les gens que j’aime, bien entendu.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Sur des peintures asiatiques et japonaises pour ma prochaine exposition qui aura lieu en juin!

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.