Dar al Hossoun de Simon Watson
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
2019 / 2020 SWA04
Simon Watson
À propos de l’œuvre

Dar al Hossoun

80 x 62
134 x 104
Modifier le cadre
Cadre

Cadre en bois massif Hambourg, Largeur de profil 20 mm avec verre acrylique brillant , chêne naturel, 84 x 66 cm (Dimensions extérieures)

Cadre en bois massif Hambourg, Largeur de profil 20 mm avec verre acrylique mat, érable canadien brun, 84 x 66 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Cadre en bois massif Hambourg, Largeur de profil 20 mm avec verre acrylique brillant , chêne naturel, 138 x 108 cm (Dimensions extérieures)

Cadre en bois massif Hambourg, Largeur de profil 20 mm avec verre acrylique mat, érable canadien brun, 138 x 108 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

€ 699
TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi
Qualité de musée exceptionnelle
Emballage Art Security
30 jours de droit de retour
Informations de fond sur Simon Watson
Introduction
Moroccan Gardens

Dans sa série Moroccan Gardens, Simon Watson a réalisé des motifs enchanteurs : des jardins soigneusement arrangés révélant une incroyable variété de cactus, d’agaves, de palmiers et autres bougainvilliers. Cet artiste photographe capture l’histoire mouvementée d’un jardin à Marrakech et l’élégance d’un autre, plus moderne, à Taroudant. Tirant profit de sa riche expérience en tant que photographe de voyage et de paysage, il immortalise la beauté unique de cette nature cultivée. L’une des caractéristiques de ses œuvres réside dans l’utilisation magistrale de la lumière, qui fait écho à certains grands maîtres de la peinture hollandaise.

Célèbre pour son ambiance et son architecture hors du commun, classée au patrimoine mondial de l’humanité, Marrakech est l’une des quatre villes royales du Maroc. Outre sa médina historique, un endroit en particulier fascine les visiteurs du monde entier : véritable joyau d’architecture, le jardin Majorelle doit sa notoriété à son décor pittoresque ainsi qu’à sa collection d’agaves et de cactus.Cette fascination pour le Maroc, le peintre français Jacques Majorelle l’avait retranscrite dans de nombreux tableaux. C’est à Marrakech que ce dernier passa la plus grande partie de sa vie. En 1923, il y créa le jardin éponyme, connu dans le monde entier, avant qu’en 1980, le grand couturier français Yves Saint Laurent n’en fît l’acquisition. Une plaque commémorative a d’ailleurs été apposée sur les murs de la villa pour rendre hommage à celui qui, à maintes reprises, s’inspira du jardin pour esquisser ses nouveaux modèles et grâce auxquels il révolutionna la haute couture parisienne.

Né à Dublin, Simon Watson vit depuis maintenant plus de 30 ans à New York, ville dans laquelle il a pu pleinement développer son talent d’artiste. Il a étudié le cinéma et exploré diverses disciplines artistiques avant de se consacrer à plein temps à la photographie. Ses travaux ont été publiés dans de prestigieuses revues telles que le T Magazine du New York Times, Vanity Fair ou encore Icon Magazine. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions individuelles ou collectives en Europe et en Amérique. En 2020, il publie le livre The Lives of Others, lequel revient sur sa production artistique des trois dernières décennies, avec entre autres ses œuvres spectaculaires consacrées aux intérieurs. Très demandées sur la scène internationale, les œuvres de Simon Watson ont intégré les collections publiques et privées du monde entier.

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.