Autumn Light in The Maples de Roman Johnston
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
Édition limitée, Tirage: 150, Signée
2013 / 2014 RJO04
Roman Johnston
À propos de l’œuvre

Autumn Light in The Maples

70 x 106
Best-seller
100 x 151
Best-seller
Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 70 x 106 cm (Dimensions extérieures)

ArtBox En bois, avec verre acrylique brillant, érable canadien brun, 70,8 x 106,8 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 100 x 151 cm (Dimensions extérieures)

Caisse américaine Bâle, Largeur de profil 15 mm avec verre acrylique brillant , érable canadien brun, 104,4 x 155,4 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

€ 949
TVA incluse plus € 16 de frais d'envoi
Qualité de musée exceptionnelle
Emballage Art Security
30 jours de droit de retour
Informations de fond sur Roman Johnston
Introduction
Dans les philosophies extrême-orientales, l’art ancestral du jardinage est considéré comme un mouvement artistique dont les principes esthétiques cherchent à célébrer l’harmonie régnant entre l’Homme et son environnement. Roman Johnston s’inspire de la discrète élégance des jardins japonais dont il tente de capturer la composition artistique ordonnée jusque dans ses moindres détails. Éclatantes, les couleurs intenses des bosquets baignés de lumière évoquent chez lui une harmonie équilibrée. Leur beauté splendide est parfaitement révélée par cet Américain qui ainsi traduit le subtil langage de l’art du jardinage japonais.
Curriculum vitæ
1963 Naissance
Vit et travaille à Portland, Oregon, USA
Expositions

Expositions collectives

2012 November City of Portland, Portland Building, Portland, Oregon, USA
Interview
Picasso a dit un jour « Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui compte, c’est trouver. » Et vous, où trouvez-vous votre inspiration artistique ?

Là où l’univers me dirige.


De l’idée à sa réalisation : comment abordez-vous votre travail ?

Question intéressante. Je trouve que TOUT ce qui exige art et savoir-faire peut être trouvé dans des « moments zen ». Dès lors que vous avez appris à méditer, vous finissez par trouver une connexion avec cette voix qui certes nous parle tout le temps mais que nous ne savons pas toujours écouter. Une fois cette connexion trouvée, vous saurez la retrouvez, même lorsque vous ne méditez pas délibérément. On appelle cela une « marche méditative ». Lorsque j’arrive sur les lieux d’une prise de vue, je me recentre, me félicite d’être là et remercie la providence de pouvoir admirer cet endroit magnifique. Ensuite, l’univers prend le relais et me guide vers des sites où je dois me trouver pour en capturer la beauté. Une fois que vous maîtrisez votre matériel sur le bout des doigts, photographier se transforme en une seconde nature. Vous pouvez alors passer en mode « moment zen » et vous engager sur la voie de l’esthétique. Voilà pourquoi vous devez impérativement connaître par cœur le fonctionnement votre appareil photo afin que, dans n’importe quel décor, sa manipulation devienne un automatisme. Il n’y a rien qui puisse davantage vous faire dévier de la « marche méditative » que d’utiliser un appareil photo dont vous ne maîtrisez pas les commandes.


Quel est votre livre préféré ?

Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch. Si vous êtes connecté à l’univers, vous comprendrez que vous n’êtes pas seul dans cette connexion. Si vous ne l’êtes pas, ce livre vous ouvrira les yeux sur le fonctionnement de l’univers et vous permettra de vous extirper de notre paradigme actuel.


Avec quel artiste aimeriez-vous prendre un café et de quoi parleriez-vous?

Malheureusement, la personne avec laquelle j’aimerais le plus converser est décédée dans un accident d’avion en faisant ce qu’il aimait. Il s’agit de Galen Rowell et de sa femme Barbara. J’admire l’esprit d’aventure et d’équipe de ce couple emblématique.


Qu’est-ce qui vous a poussé vers les disciplines artistiques ?

De manière totalement imprévue. Lorsque je me suis rendu pour la première fois sur la côte Ouest des États-Unis pour une mission technique, j’ai trouvé la beauté de cet endroit absolument époustouflante. Ma pratique assidue de la randonnée a d’ailleurs commencé là-bas. J’ai fini par emporter un appareil photo dans mon sac à dos pour rapporter un peu de cette splendeur. Au travail, j’accrochais les meilleurs clichés dans mon bureau. Un jour, de retour d’un rendez-vous, j’ai surpris un groupe de personnes effectuant une pause dans mon box (il faut dire que j’en étais souvent absent, employé à résoudre divers problèmes informatiques) en train d’admirer mes prises de vue. J’ai alors pris conscience que mon travail pouvait apporter aux gens une sensation de joie et de quiétude et me suis dit que peut-être je pouvais gagner ma vie en cultivant ma passion : restituer la magie des lieux afin qu’un grand nombre puisse en faire l’expérience.


Par quelles personnes de votre entourage êtes-vous particulièrement influencé(e) ?

Par mon épouse. L’amour qu’elle me donne est sans commune mesure. Elle préserve l’influence dont j’ai besoin. Notre amour s’accorde parfaitement avec la créativité de notre couple. Une vie et un foyer agités ne peuvent apporter la paix dont des esprits créatifs ont besoin pour travailler.


Imaginez que vous possédiez une machine à remonter le temps. Où vous transporterait-elle ?


Une question plus pertinente serait : « où est-ce que je n’irais pas ? » !!! Avant tout, je crois que je me propulserais dans le futur pour voir comment nous, l’humanité, avons survécu à nos comportements d’adolescents.


Hormis les arts, quelle est votre plus grande passion ?

Mon évolution spirituelle. La connexion avec « tout ce qui est » m’a apporté une paix intérieure motivant chacune de mes actions. L’amour devrait être au cœur de notre système de valeurs, pas l’argent. Telle devrait être la prochaine étape de notre évolution. Cette affirmation paraîtra bizarre à quiconque est encore prisonnier de la boîte cognitive dans laquelle le système conditionne notre pensée. Détruisez la boîte. Explorez votre monde. Trouvez votre équilibre.


Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?


Je recherche TOUJOURS ce qu’il y a de mieux à faire. Qu’il s’agisse d’un nouvel endroit à explorer ou d’approfondir la connaissance de mon métier. Surtout si je veux transmettre à mes clients cette paix et cette beauté que je trouve au fil de mes différents périples. Je me dois de me perfectionner dans ma spécialité, à savoir les grands tirages, et de tirer le meilleur parti des fonctionnalités offertes par mon appareil. Il y a sans cesse de nouvelles choses à explorer et à développer.
Ma prochaine aventure ? Un voyage dans les désert du Sud-Ouest des États-Unis. C’est un endroit hors ligne qui dégage tant d’énergie et de beauté (les deux étant synonymes). L’odeur d’une pluie fraîche dans le désert peut recharger votre âme. La beauté austère, le vide – la connexion est plus profonde dans le désert, du moins pour moi.

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.