Bush Street & Battery Street, San Francisco de Christopher Woodcock
Christopher Woodcock

Bush Street & Battery Street, San Francisco

2010 / 2012
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
80 x 101
120 x 151
Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 80 x 101 cm (Dimensions extérieures)

ArtBox, En bois avec verre acrylique brillant, érable canadien brun, 80,8 x 101,8 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

Modifier le cadre
Cadre

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant, Sans cadre, 120 x 151 cm (Dimensions extérieures)

ArtBox, En bois avec verre acrylique brillant, érable canadien brun, 120,8 x 151,8 cm (Dimensions extérieures)

Sur papier premium. Non monté ou encadré. Expédié roulé

€ 799,00
TVA incluse plus € 16 de frais d'envoi | N° d'œuvre : CWD06
Informations de fond sur Christopher Woodcock
Introductions
Christopher Woodcock a intitulé « Publicly Private » la série de photos qu’il a réalisée à New York, Boston et San Francisco. Par ce titre, l’artiste américain désire attirer l’attention sur les réalités qui se cachent derrière les façades d’immeubles des grandes villes et qui ne se dévoilent pas au premier coup d’œil. Woodcock cite à ce sujet l’auteur italien Italo Calvino : « Les villes comme les rêves sont construites de peurs et de désirs, même si le fil de leurs histoires reste caché, leurs règles absurdes, que leurs perspectives sont trompeuses et que chaque chose en cache une autre. »
Les photos de Woodcock sont composées de façon si impressionnante que l’on croirait presque qu'il s'agit de photomontages raffinés, ce que bien sûr elles ne sont pas. Point d'illusion d'optique ici. Le spectateur succombe bien plus à cette réalité complexe qui détermine la vie moderne. En utilisant un appareil-photo grand format, un objectif comprimant l’espace avec beaucoup de précision, cette troublante diversité urbaine est littéralement révélée aux yeux du spectateur.
Entre tours d’habitation et bureaux s’élançant vers le ciel, Woodcock choisit des angles de vue tels qu'avant- et arrière-plan tendent à se confondre, que l’horizon semble se dissoudre. Cette trouée dans la perspective conduisant à la perte générale de nos repères va de pair avec une remise en question visuelle de la sphère publique comme de celle privée. L’architecture devient métaphore visuelle de l’état d’âme humain et des structures sociales.
Pour renforcer l’effet de confusion de ces scènes urbaines qui se superposent, s’intercalent et s’emboitent, celles-ci sont plongées dans une lumière à l’aspect irréel. Les couleurs intenses sont obetnues par un temps long d’exposition nocturne. Ainsi les photos de Woodcock dévoilent-elles au spectateur un monde réel dans son artificialité et ouvrent une fenêtre sur le présent.

Stephan Reisner
Curriculum vitæ
1975Né à San Francisco, USA
2002Bachelor of Fine Arts – photographie, San Francisco Art Institute, USA
Master-programme des etudes d´art à la UC Davis, University of California, USA
Vie à San Francisco, USA
Prix
2003ArtLink@Sotheby's International Young Art program
Expositions

Expositions individuelles

2004Caterina Pazzi Contemporary Art, Rome, Italie

Expositions collectives

2007Sonoma Valley Museum of Art 2007 Biennial, Sonoma, USA Douglas Udell Gallery of Canada

Visitez le site LUMAS USA!

Aucune livraison n'est possible dans votre pays à partir de cette page.
Si vous désirez passer commande chez nous, veuillez visiter le site LUMAS USA.

Non merci, j'aimerais rester sur cette page.
Oui, je souhaiterais changer.