Sigmar Polke
 
  • Introduction

  • Bio

  • Expositions

  • Publications

Sigmar Polke : l’argent cache rigole et autres utilisations de sens de symboles

Lorsque Klaus Staeck lança, en tant que cofondateur, la première « foire d’art et d’information internationale » allemande, la « mère des foires d’art allemandes » après la guerre et qui fut plus tard renommée « ART COLOGNE », Sigmar Polke, né en basse Silésie et mort en 2010 à Cologne, fut de la partie avec Joseph Beuys et quelques autres artistes de la Rhénanie.

En tant que peintre et photographe, on le classe dans le réalisme postmoderne, qui est aussi décrit comme « réalisme capitaliste », car il joue tout naturellement – souvent de façon ironique – avec des citations du Pop Art sans pour autant faire partie de ce courant. Son attitude envers la peinture contient des éléments très fortement ironiques, observant de façon aiguisée le monde de consommation et utilisant ses moyens stylistiques pour les remanier dans sa manière typique de concevoir des collages.

De la même manière que ses éditeurs Rolf et Klaus Staeck, Polke fut marqué par sa fuite de l’est à l’ouest : après qu’il se soit enfui en 1945 de la basse Silésie pour la Thuringe avec sa famille, il émigra en 1953 de la RDA à l’ouest de Berlin. Lors de son déménagement à Willich près de Mönchengladbach, l’« époque de l’ouest » de Polke commença avec sa remise en question d’un monde de consommation jusqu’à présent pour lui défaillant.

De 1959 à 1960, Polke suivit une formation de peintre sur verre à Düsseldorf-Kaiserswerth, y rencontra l’artiste participant par la suite à la biennale Hella de Santarossa dont ses parents possédaient des œuvres et fut reçu en 1961 à l’académie des beaux-arts de Düsseldorf comme étudiant de Gerhard Hoehme et de Karl Otto Götz, où il resta jusqu’en 1967. Naturellement, le mouvement étudiant de 68 fut, avec leurs meneurs à Francfort et à Berlin-Ouest, un étincelle d’allumage et d’idées pour son œuvre à partir de laquelle il réemploya à sa propre façon le Pop Art américain politisé.

Lorsque Sigmar Polke fonda ensemble avec Gerhard Richter et Konrad Lueg le réalisme capitaliste, il établit un nouveau style artistique qui débuta avec la conception et la réalisation de l’action « Vivre avec le Pop, une démonstration pour le réalisme capitaliste ». C’est ainsi que Sigmar Polke devint une référence aussi bien pour certains artistes américains de la génération suivante que pour les étudiants auxquels il enseigna à l’académie et dans d’autres écoles. De 1970 à 1971, il fut professeur invité à l’école des beaux-arts de Hambourg et entre 1977 et 1981 professeur dans la même école.

Il expérimenta continuellement de nouveaux médiums, des techniques d’impression et des moyens médiaux de reproduction, et utilisa dans son œuvre aussi bien l’esthétique de la publicité des années 50 que 60, qui marqua son adolescence en RDA et en RFA, et arriva à une esthétique qui atteint une internationalité et un langage d’image qui marqua aussi bien l’humour et la perception de soi des américains, des anglais et des européens de l’ouest.

Argent et valeurs d’échange, art et marché, marchandises et monde de l’art dans toutes leurs facettes et différences restèrent ses thèmes de prédilection. Il les remodela continuellement et produit des œuvres à prix raisonnable pour une plus large couche d’acheteur, tout en continuant parallèlement à participer à de multiples expositions individuelles et à de grands shows de groupe.

Christina Wendenburg
1941Né à Oels, en basse Silésie, Allemagne
1959-1960Formation de peintre sur verre, Düsseldorf
1961-1967Étude à l’académie des beaux-arts de Düsseldorf
1970-1971Professeur invité à l’école des beaux-arts de Hambourg
1972Participe à la Documenta 5
1977Participe à la Documenta 6
1977-1991Professeur à l’école des beaux-arts de Hambourg
1978Déménage à Cologne
1982Participe à la Documenta 7
2010Meurt le 10 juin2010 d’un cancer



Prix (sélection)

2010 Prix Roswitha Haftmann pour l’ensemble de son œuvre
2007Prix Rubens de la ville de Siegen
2002Praemium Imperiale Award (Tokyo)
2002Prix COLOGNE FINE ART
2000    Goslarer Kaiserring, Goslar
1993    Prix Lovis-Corinth
1986Grand prix de peinture à la XLII biennale de Venise
1982Prix Will-Grohmann
1966Prix d’art de la jeunesse


Expositions (sélection)

2007Sigmar Polke, Museum Frieder Burda, Baden-Baden, Allemagne
2006“Sigmar Polke – Alice in Wonderland”, The National Museum of Art, Osaka, Japon
2006“Implosion”, Anton Kern Gallery, New York, USA  
2006    “Mythologies”, Walker Art Center, Minneapolis, USA
2006“Sigmar Polke: Photographs 1960-2005”, Städtische Kunsthalle Mannheim, Mannheim  
2005 “Alice in Wonderland”, Ueno Royal Museum, Tokio, Japon  
2005"Sigmar Polke. Works & Days", Kunsthaus Zurich, Suisse
2005 "Sigmar Polke: Music From an Unknown Source”, Vietnam Museum of Fine Arts, Vietnam 
2005 Sigmar Polke, Photographs 1969 – 1974, Nyehaus, New York, USA
2005Sigmar Polke – Ausgesuchte Werke, Galerie Karl Pfefferle, Munchen , Allemagne
2005Sigmar Polke - Fotografien 1964-1968/1990, Galerie Stefan Röpke, Köln
2004   Sigmar Polke – Fotografien 1964 – 2000, Springer & Winckler Galerie, Berlin, Allemagne
2004“The History of Everything”, The Dallas Museum of Art, Dallas, USA
2003 - 2004"Sigmar Polke: History of Everything", Tate Modern, London, UK
2000"Sigmar Polke. Die Alten", Fundació Joan Miró, Barcelona, Espagne
1998"Sigmar Polke. Printing Mistakes 1996-98", Michael Werner Gallery, New York, USA 
1996 "Sigmar Polke. Arbeiten auf Papier", Deutsche Bank Luxembourg S.A., Luxembourg
1995 "Sigmar Polke. Join The Dots", Tate Gallery Liverpool, Liverpool, GB
1994 "Sigmar Polke", Carré d'Art, Musée d'Art Contemporain, Nîmes, France
1992 "Sigmar Polke. Schilderijen", Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas
1991 "Sigmar Polke", The Brooklyn Museum, New York, USA
1991"Sigmar Polke", Museum of Contemporary Art, Chicago, USA    
1991"Sigmar Polke", Hirshhorn Museum, Washington D.C., USA  
1990 - 1991"Sigmar Polke", Museum of Modern Art, San Francisco, USA
1990 - 1991"Polke", Michael Werner, New York, USA
1986   Athanor. Il padiglione, Pavillon der Bundesrepublik Deutschland, XLII Biennale di Venezia, Venice, Italie
1984 Kunsthaus, Zürich, Kunsthalle Köln  
1983 - 1984"Sigmar Polke", Museum Boymans-van-Beuningen, Rotterdam; Städtisches Kunstmuseum, Bonn 
1983 Sigmar Polke - Carte/Fotografie/Tele, Studio d'Arte Cannaviello, Milan, Italie 
1982 Holly Solomon Gallery, New York, USA
1979Galerie Bama, Paris, France
1977Sigmar Polke -Fotos / Achim Duchow - Projektionen, Kasseler Kunstverein, Kassel   
1975"Mu Nieletnam Netorruprup", Kunsthalle zu Kiel und Schleswig-Holstein  
1973"Franz Liszt kommt gern zu mir zum Fernsehen", Westfälischer Kunstverein, Münster 
1972    Galerie des Goethe-Instituts, Provisorium, Amsterdam, Pays-Bas
1970Kabinett für aktuelle Kunst, Bremerhaven, Allemagne
1968Galerie René Block, Berlin, Allemagne
1966 Galerie h, Hannover (avec Gerhard Richter), Allemagne
1966  "Hommage à Schmela", Galerie Schmela, Düsseldorf, Allemagne


Livres / Catalogues (sélection)

Klaus Staeck: Sigmar Polke Rasterfahndung. Göttingen 2010
Sigmar Polke – Fenster für das Grossmünster Zürich. Zürich/New York 2010
Barbara Alms (éditeur): Man Ray bis Sigmar Polke. Eine besondere Fotografiegeschichte. Sammlung Barbara und Horst Hahn. Ausstellungskatalog Städtische Galerie Delmenhorst 2006
Anita Shah: Die Dinge sehen wie sie sind. Zu Sigmar Polkes malerischem Werk seit 1981. Weimar 2002
Jürgen Becker und Claus von der Osten (éditeur): Sigmar Polke. Die Editionen 1963–2000. Catalogue raisonné. Ostfildern-Ruit 2000
Sigmar Polke. Die drei Lügen der Malerei. Ausstellungskatalog Kunst– und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland, Bonn 1997
David Thistlewood (éditeur): Sigmar Polke. Back to Postmodernity / Tate Gallery Liverpool. Tate Gallery Liverpool critical forum series Bd. 4., Liverpool University Press, Liverpool 1996
Russell Ferguson (éditeur): Sigmar Polke. Photoworks. When pictures vanish. Ausstellungskatalog Museum of Contemporary Art. Scalo, Los Angeles/Zürich 1995
Martin Hentschel: Die Ordnung des Heterogenen. Sigmar Polkes Werk bis 1986. Darmstadt 1991
Bice Curiger im Gespräch mit Sigmar Polke. Ein Bild an sich ist schon eine Gemeinheit. 18. Dez. 1984. In: Parkett, Nr. 26, Zürich 1990


> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Des inspirations, page après page : l’Art Magazine LUMAS

Dans l’Art Magazine LUMAS, vous trouverez une fine sélection de nouvelles découvertes, les derniers travaux et plein d’autres choses sur nos artistes. Recevez-le gratuitement chez vous.

Toujours à la page : la newsletter LUMAS

Soyez les premiers à découvrir nos nouveautés, événements et autres recommandations des commissaires d’exposition LUMAS. Nous nous réjouissons également de vous inviter aux événements exclusifs dans votre galerie LUMAS.
M. Mme
Art Magazine Newsletter
//fill search fields on main stage Choisissez votre langue