Stefanie Schneider
 
  • Mehrteiler
  • Stranger than Paradise
  • 29 Palms CA
  • Artist's book
  • Minis
  • The Girl behind the White Picket Fence
  • Introduction

  • Bio

  • Expositions

  • Publications

  • Liens

  • Autres contextes

 
À PROPOS DE L’ŒUVRE

29 Palms, CA

Un lotissement de caravanes dans le désert de Californie du Sud. Une lumière vibrante, des perruques aux couleurs criardes et des accessoires frappants : la seule contemplation de The Muse ou A Vision you can’t capture déroule des films entiers dans nos têtes. Et les photographies n’ont pas seulement un effet théâtral. Grâce à la vente de ces photos polaroïd, Schneider a financé un projet de court-métrage : l’artiste y a intégré les compositions de la série 29 palms, CA sous forme de décors immobiles.

À travers ses photographies, l’artiste se consacre au mythe idéalisé du rêve américain. Ses mises en scènes poétiques évoluent entre espoir, nostalgie et résignation. L’acteur allemand Udo Kier a également participé au travail cinématographique de Schneider : « Udo Kier et moi, nous nous connaissions d’un projet plus ancien. Nous nous sommes à nouveau rencontrés lors d’un festival de cinéma. Il s’est immédiatement pris de passion pour 29 palms, et il débordait d’idées. En général, nos tournages sont très libres et il arrive régulièrement que des imprévus s’intègrent facilement dans le contexte », raconte l’artiste lors d’un entretien.

Long Way Home

Stefanie Schneider élabore une utopie séduisante. Dans la lumière éclatante du désert californien, l’artiste organise des rencontres de personnages surprenants. Elle nous conte des épisodes d’un passé révolu dans un style direct, rapide, comme au cinéma.

Ses œuvres révèlent une narration énigmatique et évoquent les mêmes sujets de façon récurrente : l’amour, la nostalgie, sans oublier l’ambivalence du rêve américain si souvent évoqué. Schneider compose ses séquences surréelles avec talent en utilisant des contours estompés et un coloris éloigné de la réalité. Elle nous entraîne immanquablement dans son univers ; dans son monde, quelque part entre délire et fantaisie.

Stranger than Paradise

Dans ses récits captivants, l’artiste Stefanie Schneider crée en permanence un suspens, nous parle d’un road movie sans fin et de liberté sans frontières, autant dans les clichés uniques comme Palm Tree Restaurant que dans le triptyque Gasoline. Les clichés uniques ne s’inscrivent dans aucun contexte chronologique. Elles sont plutôt conçues pour une lecture dans tous les sens. À chaque prise de vue, notre perception des événements s’intensifie, génère de nouvelles facettes et nuances.

Schneider dispose des palmiers au-devant d’un ciel au coloris étrange, ou bien place ses sujets narratifs en face d’un décor semblant s’étendre à l’infini. Ses dégradés de couleur verticaux sont également facteur de fascination inaltérée.

The Girl behind the White Picket Fence

Stefanie Schneider a récemment travaillé avec Mark Foster, le célèbre metteur en scène des films de James Bond, pour son long métrage The Girl behind the White Picket Fence. Pour ce projet artistique, la photographe a exploré ses archives en collaboration avec la galerie d’éditions LUMAS et a combiné plus de 4 000 photos polaroïd à des scènes filmées en Super 8 : la série LUMAS créée à cet effet nous montre ses nouvelles œuvres chargées d’ambiance.

Comme à son habitude, des personnages insolites se retrouvent dans un paysage désert de Californie méridionale. Vêtus de façon surprenante avec des détails frappants, les modèles et les acteurs posent devant le polaroïd de Stefanie Schneider. « Ce que j’aime vraiment dans le désert, c’est cette isolation exceptionnelle. Le fait d’espérer quelque chose qui pourrait apparaître ou non. Dans le désert, c’est facile de se rendre compte de nos rêves et de nos espoirs », révèle la célèbre photographe dans un entretien.

À PROPOS DE L’ARTISTE

Si on la célébrait en 2006 comme la shooting star de la scène artistique, Schneider est à présent une artiste établie sur le plan international. Après des études de photographie à l’École Folkwang d’Essen (Allemagne), Schneider s’installe à Los Angeles. Jusqu’à maintenant, elle réalise ses photos polaroïd visionnaires à seulement quelques heures de voiture de son nouveau lieu de résidence : à 29 Palms, une oasis à la lumière éclatante près du parc national Joshua Tree.

« Je suis une perfectionniste, mais je ne perfectionne pas le hasard. »

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Des rêves mis en scène au format polaroïd

En 1996, Stefanie Schneider acquiert trois caisses de vieilles pellicules polaroïd sur Sunset Boulevard à Los Angeles. Depuis, ses œuvres se démarquent non seulement par le format carré typique des photos polaroïd, mais par leur coloris véritablement surréel également. L’aspect achevé d’une « œuvre Schneider » demeure jusqu’au bout incertain. En effet, lors du développement, la réaction des substances chimiques vieillies est absolument imprévisible. Ses œuvres conservent ainsi un caractère spontané les distinguant. En revanche, ses mises en scènes insolites et fantaisistes ne sont nullement laissées au hasard. Les costumes et les décors préparés par Schneider sont étudiés jusque dans leurs moindres détails.

Grâce à ses œuvres, Stefanie Schneider s’affranchit des conventions : une fois développées, elle ne manie pas les photos polaroïd avec des gants blancs par exemple. Au contraire, l’artiste n’hésite pas à recourir au sable pour retravailler la surface de ses photographies. Enfin, elle les photographie au format analogique dans son laboratoire.
1968Naissance à Cuxhaven, Allemagne
1991 - 1996Études de photographie à l’École Folkwang Essen, Allemagne
Vit et travaille à Los Angeles et Berlin


Collections (sélection)

DZ Bank, Francfort, Allemagne
Dreyfuss, Bâle, Suisse
Schmidt Bank, Ratisbonne, Allemagne
Groupe d’édition Holtzbrinck, Stuttgart, Allemagne
Collection Sander, Berlin, Allemagne
Ocean Foundation, Zurich, Suisse
Germanisches Nationalmuseum, Nuremberg, Allemagne
Impossible Collection, Vienne, Autriche
Collection Luc LaRochelle, Montréal, Canada
Collection d’art du canton de Zug, Suisse


Expositions (sélection)

2014Motion Photography – 6 Finalists, Saatchi Gallery, Londres, GB
2014Instantdreams, De Re Gallery, Los Angeles, USA
2014Stefanie Schneider, c.art-Galerie Bregenz, Autriche
2013The girl behind the white picket fence, Galerie Catherine et André Hug, Paris, France
2012Stranger than Paradise, Christian Hohmann Fine Art, Palm Desert, USA
2012Stefanie Schneider, Gallery at Cliff Lede Vineyards, Napa Valley, USA
2011California Dreaming, ROLLO Contemporary, Londres, GB
2010Stefanie Schneider, Galerie Walter Keller, Zurich, Suisse
2010Instant Dreams, Frank Picture Gallery, Santa Monica, USA
200929 Palms, CA, Moravian Gallery, Brno, République tchèque
2008Sidewinder, Städtische Galerie am Mozartplatz, Salzbourg, Autriche
2007Wastelands, Kunstverein Recklinghausen, Allemagne
2006Wastelands, Zephyr / Reiss-Engelhorn-Museen, Mannheim, Allemagne
2005Last Picture Show, Galerie Caprice Horn, Berlin, Allemagne
2004Suburbia, Galerie Kuttner Siebert, Berlin, Allemagne
2004Stefanie Schneider, Galerie Michael Sturm, Stuttgart, Allemagne


Expositions de groupe (sélection)

2014Nude, Pop-up Art Gallery Berlin, Allemagne
2013Images for Images, GASK – Gallery of the Central Bohemian Region, Kutná Hora, République tchèque
2013The Polaroid Years: Instant Photography and Experimentation, Frances Lehman Loeb Art Center, Poughkeepsie, USA
2013Road Atlas - Straßenfotografie, DZ Bank Collection, Kunsthalle Erfurt, Allemagne
2012Polaroid (Im)Possible – The Westlicht Collection, Forum de la culture et de l’économie du land de Rhénanie du Nord-Westphalie, Düsseldorf, Allemagne
2010Mapping Worlds: Welten verstehen – Aufbruch in die Gegenwart, 8ème triennale internationale de la photo, Esslingen, Allemagne
2009True Lies, Kunsthaus Essen, Allemagne
2008Les Rencontres d’Arles, organisées par Christian Lacroix, nominée pour le prix découverte
2007Breaking the Waves, Arthaus, Los Angeles, USA
2006Artists for Tichy - Tichy for Artists, Museum für Moderne Kunst, Passau, Allemagne
2006Out of the Camera: Analoge Fotografie im digitalen Zeitalter, Kunstverein, Bielefeld, Allemagne
Land in Translation, Riverside Museum, USA
2005Zaunwelten, Museum für Kommunikation Berlin, Allemagne
2005Polaroid als Geste, Museum für Fotografie, Brunswick, Allemagne
2002Realities and Histoires d'amour, Kunstverein, Ulm, Allemagne
2001Night on Earth, Kunsthalle Münster, Allemagne


Livres / Catalogues (sélection)

Stefanie Schneider. 29 Palms, CA. Berlin 2007
Stefanie Schneider. Stranger than Paradise. Ostfildern, 2006
James Scarborough (éd.). Wastelands. Berlin, 2006
Ralf Christofori (éd.), Night on Earth. Cologne, 2001
Andreas Greulich et al. Sehnsucht nach Utopie – Film und Fotografie im Dialog. Heidelberg, 2000


Informations supplémentaires

FILMS

 

 

2007-1229 PALMS, CA - Director / A movie on polaroids in collaboration with Radha Mitchell, Max Sharam, Udo Kier, Bob Mack, JD Rudometkin, Marc Forster, Reneé Chabria, Austen Tate, Camille Waldorf, Scott Z Burns
2005

STAY - Senior Visual Artist. Directed by Marc Forster (Monster’s Ball, Finding Neverland) starring Ewan McGregor and Naomi Watts (photographs used for memory sequences, credits, etc, and all art by Naomi Watts and Ryan Gossling provided by Stefanie Schneider)

2000VOID - Assistant to Director, Still Photographer, Editor, Associate Producer Feature. Film directed and written by Dominique A. Faix (Supported by Filmstiftung NRW)
1996THE TIMETRAVELER - EditorDocumentary by Dominique A. Faix (45min., 16mm, color) for the NDR, WDR, SFB Networks Supported by the Filmboard of the State of Hessen, Germany, Nominated for the Adolf Grimme Award 1996, Nominated for German Cinematographer Award in the Category Editing1996, German Cinematographer Award 1996
THE MACHINE, Regieassistenz, Still Photographer, Editor. Sci-fi Short (15 min., 16mm, color) by Dominique A. Faix, mit finanzieller Unterstützung des deutschen Bundesministerium des Innern
 
 
SALONS ARTISTIQUESArmory Show, New York, USA
Art Cologne, Deutschland
Artforum Berlin, Deutschland
Art Chicago, USA
Art Fair Cologne, Deutschland
Scope London, UK
Art Moscow, Russland
Arte Fiera, Bologna, Italien
Art Frankfurt, Deutschland
Diva Video Fair, Barcelona, Spanien
Vienna Fair, Österreich
Kunst Zurich, Schweiz
Art Bruxelles, Belgien
Liste Basel, Schweiz
Paris Photo, Frankreich
Art Basel Miami, USA


> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Des inspirations, page après page : l’Art Magazine LUMAS

Dans l’Art Magazine LUMAS, vous trouverez une fine sélection de nouvelles découvertes, les derniers travaux et plein d’autres choses sur nos artistes. Recevez-le gratuitement chez vous.

Toujours à la page : la newsletter LUMAS

Soyez les premiers à découvrir nos nouveautés, événements et autres recommandations des commissaires d’exposition LUMAS. Nous nous réjouissons également de vous inviter aux événements exclusifs dans votre galerie LUMAS.
M. Mme
Art Magazine Newsletter
//fill search fields on main stage Choisissez votre langue