Jean-marie Ghislain
 
  • Introduction

  • Bio

  • Liens

L’histoire de Jean-Marie Ghislain est avant tout celle – inspirante – d’une peur surmontée. Toute sa vie durant, ce Belge a eu peur de l’eau, des requins surtout. En 2009, la cinquantaine entamée, il se décide enfin à vaincre ses phobies et apprend à plonger. Un courage auréolé de succès puisqu’entre-temps il est devenu l’homme le plus célèbre du monde « murmurant à l’ouïe des requins ». En effet, la presse internationale a vite eu vent de son travail, et ses impressionnantes photographies ont depuis été publiées dans de nombreux ouvrages. Sa nouvelle activité lui a permis de trouver un regain de plaisir à la vie, un calme intérieur ; il a même fini par reconnaître que derrière ses frayeurs se cachait en vérité sa plus grande passion. Ce chemin, Jean-Marie Ghislain le décrit dans son autobiographie Peur bleue. Selon lui, il n’est jamais trop tard pour s’ouvrir à de nouvelles choses et trouver sa voie.

Ce n’est pas uniquement son chemin personnel qui nous touche, mais la qualité esthétique de ses œuvres. Ghislain prend différentes espèces de requins en photo : il réalise des images noir et blanc sensibles et chargées d’ambiance, qui repoussent les frontières de la photographie sous-marine. Les prédateurs sont montrés sous une perspective inédite. Les œuvres de Ghislain nous permettent de jeter un regard presque tendre sur ces prétendus monstres attisant la peur collective. Influencée par des légendes, des films, tels que les Dents de la mer de Steven Spielberg, notre vision du requin n’est souvent autre que celle d’une bête sanguinaire menaçant l’homme. Mais aucun animal n’est par nature méchant. Grâce à Jean-Marie Ghislain, ces créatures deviennent soudain gracieuses et dignes d’être protégées, tout comme leur espace naturel, par trop menacé. À travers le détail des prises de vue, nous découvrons la finesse de leur physionomie. Ghislain travaille exclusivement sans flash. Il peut ainsi approcher les prédateurs de très près sans les effrayer et trouver des angles de vue exceptionnels. Sa passion pour la nature et le respect des requins trouve écho dans des photographies certes minimalistes mais pleines d’atmosphère, desquelles émane un calme frisant la contemplation.

Jean-Marie Ghislain ne compte pas en rester là. Une de ses préoccupations majeures est d’éveiller les consciences sur les espèces menacées par l’Homme et de briser les préjugés à leur encontre. Avec son travail, il s’engage pour la protection des espèces et la préservation de la mer en tant qu’espace de vie.
Jean-Marie Ghislain est né en 1955 en Belgique. En 2009, il décide d’affronter sa phobie et commence à plonger aux côtés des requins. Il a publié d’impressionnants portraits de requins dans de nombreux ouvrages et s’est rapidement fait connaître à travers le monde comme celui qui « murmure à l’ouïe des requins ». Avec son travail, il s’engage pour la protection des espèces et la préservation de leur espace vital. Son autobiographie parue en 2014 décrit sa vie mouvementée.

> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Des inspirations, page après page : l’Art Magazine LUMAS

Dans l’Art Magazine LUMAS, vous trouverez une fine sélection de nouvelles découvertes, les derniers travaux et plein d’autres choses sur nos artistes. Recevez-le gratuitement chez vous.

Toujours à la page : la newsletter LUMAS

Soyez les premiers à découvrir nos nouveautés, événements et autres recommandations des commissaires d’exposition LUMAS. Nous nous réjouissons également de vous inviter aux événements exclusifs dans votre galerie LUMAS.
M. Mme
Art Magazine Newsletter
//fill search fields on main stage Choisissez votre langue