Takashi Murakami
An Homage to Monogold 1960 D de Takashi Murakami
An Homage to Monogold 1960 D
An Homage to Monogold 1960 D
2012

An Homage to Monogold 1960 D

Édition limitée, Tirage: 300, Signée
N° d'œuvre : TMU08

€ 3.298,00

Partager sur

TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi

Takashi Murakami

An Homage to Monogold 1960 D

Édition limitée, Tirage: 300, Signée
2012
An Homage to Monogold 1960 D de Takashi Murakami
€ 3.298,00
Partager sur
TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi

Plus d'œuvres de Takashi Murakami

Informations de fond sur Takashi Murakami

Takashi Murakami s’est fait connaître du milieu artistique international par son esthétique spectaculaire et assurément japonaise. Inspiré par la culture animée et manga de son pays, il crée des tableaux multicolores dans un style unique lui ayant valu le surnom d’ « Andy Warhol japonais ». À l’instar du pop’art, il efface les limites entre la culture élitiste et celle de masse, intègre de façon tranchée le marketing et la consommation à son concept artistique. Il évolue, ce faisant, entre art, design et culture pop : ainsi lorsqu’il travaille avec Louis Vuitton ou qu’il réalise une couverture d’album pour Kanye West.

Pendant ses études aux beaux-arts, Murakami s’est d’abord intéressé à la peinture traditionnelle japonaise. Il est, aujourd’hui encore, toujours possible d’en discerner l’influence dans ses œuvres. Sa théorie artistique intitulée Superflat identifie des rapports entre l’actuelle culture pop japonaise et l’héritage artistique du pays. Il accorde une importe toute particulière à la bi-dimensionnalité, « plate », de ces images, différente de la perspective illusionniste de l’art occidental et toujours présente dans la culture iconographique nippone. Le terme superflat fait également référence au nivellement des hiérarchies culturelles entre high et low, qui, depuis, l’après-guerre, s’est implanté dans le goût des Japonais.

Chez Murakami, art et kitsch se côtoient en permanence ; les couleurs vives semblent parfois sombres et dystopiques ; attendrissement et effroi se rejoignent. C’est cette ambiguïté, précisément, qui, dans ses œuvres, nous fascine : l’ambivalence submerge le spectateur, l’aspire dans ce monde surréel et bigarré. Au fil du temps, l’artiste a fini par se doter d’un langage visuel très particulier : des motifs récurrents telle la fleur souriant ; des champignons et des têtes de mort traversant son œuvre comme un fil d’Ariane ; des sculptures et autres graphiques nombreux.

Les Flower Balls de Takashi Murakami séduisent par le jeu artistique qu’il établit entre illusion et espace. En déformant la perspective, les images imprimées obtiennent soudain une tridimensionnalité perceptible selon le point de vue adopté – effet d’autant plus renforcé que l’œuvre donne l’impression de flotter dans le cadre. Ainsi ses images sont-elles aussi plates que plastiques.


Daniela Kummle
1962Naissance à Tokyo, Japon
1988Diplôme de beaux-arts à l’Université des arts de Tokyo, Japon
1993Obtient son doctorat à l’Université nationale des beaux-arts et de la musique de Tokyo, Japon
1998Professeur invité à la UCLA School of the Art and Architecture, Los Angeles, USA
2001Fonde la société de production Kakai Kiki, avec Tokyo pour siège social et une dépendance à New York
Vit et travaille entre Tokyo, Japon et New York, USA
Museum of Modern Art, New York, USA
PinchukArtCentre, Kiev, Ukraine
Samsung Museum of Art, Séoul, Corée du Sud
Queensland Museum, Brisbane, Australie
Musée des beaux-arts de Boston, USA
Musée d’art contemporain de Tokyo, Japon
Bard College Center for Curatorial Studies Museum, New York, USA

Expositions individuelles

2015Murakami, The 500 Arhats, Mori Art Museum, Tokyo, Japon
2014In the Land of the Dead, Stepping on the Tail of a Rainbow, Gagosian Gallery, New York, USA
Arhat Cycle, Palais royal, Milan, Italie
2013Takashi in Superflat Wonderland, Plateau, Séoul, Corée du Sud
Takashi Murakami, Galerie Perrotin, Hong Kong, Chine
Arhat, Blum & Poe, Los Angeles, USA
2012Flowers and Skulls, Gagosian Gallery, Hong Kong, Chine
Murakami: Ego, Qatar Museums Authority, Doha, Qatar
Takashi Murakami, Gagosian Gallery, Londres, Grande-Bretagne
2011Homage to Yves Klein, Galerie Emmanuel Perrotin, Paris, France
2010Murakami Versailles, Château de Versailles, Versailles, France
2009Murakami, Musée Guggenheim, Bilbao, Espagne

Expositions collectives

2016Superflat Collection: From Shohaku and Rasanjin to Anselm Kiefer, Musée d’art de Yokohama, Yokohama, Japon
2015The Mannequin of History: Art After Fabrications of Critique and Culture, Expo 2015, Modène, Italie
2014G I R L, curated by Pharrell Williams, Galerie Emmanuel Perrotin, Paris, France
Takahashi Collection 2014: Mindfulness!, Nagoya City Art Museum, Nagoya, Japon
Dirge: Reflections on [Life and] Death, Museum of Contemporary Art, Cleveland, USA
Making Links: 25 Years, SCAI The Bathhouse, Tokyo, Japon
2013Intellectual Game, Shanghai Xintiandi Culture Festival, Shanghai, Chine
Re: Quest―Japanese Contemporary Art since the 1970’s, Seoul Museum of Art, Université nationale de Séoul, Séoul, Corée du Sud
2012Regarding Warhol. Sixty Artists; Fifty Years, The Metropolitan Museum of Art, New York, USA
2011Collection Platform 1: Circulation, PinchukArtCentre, Kiev, Ukraine
The World Belongs to You, Palais Grassi, Venise, Italie
2009Sold Out: The Artist in the Age of Pop, Tate Modern, Londres, GB