Matthew Cusick
Kayli's Wave de Matthew Cusick
Kayli's Wave
Kayli's Wave
2013 / 2014

Kayli's Wave

Édition limitée, Tirage: 100, Signée
Édition limitée, Tirage: 100, Signée
Cette œuvre n'est plus disponible dans la taille que vous avez sélectionnée.

Partager sur
Contrecollage sous verre acrylique
100 x 151 cm (Dimensions extérieures)
N° d'œuvre : MCU19

€ 2.490,00

Partager sur

TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi

Matthew Cusick

Kayli's Wave

Édition limitée, Tirage: 100, Signée
2013 / 2014
Kayli's Wave de Matthew Cusick
€ 699,00
€ 699,00
100 x 151 cm

Contrecollage sous verre acrylique, épaisseur 2 mm brillant

Sans cadre

€ 2.490,00
Partager sur
TVA incluse plus € 12 de frais d'envoi

Plus d'œuvres de Matthew Cusick

Informations de fond sur Matthew Cusick

À PROPOS DE L’ŒUVRE

Map Works

En cartographie, représenter les terres comme les océans oblige à une certaine objectivité. Et ce qui manque à ces reproductions à l’échelle, Matthew Cusick le leur offre : de l’impulsivité, de l’émotion, de la puissance. Dans ses Maps works, Matthew Cusick assemble à la manière d’un puzzle des morceaux d’œuvres cartographiques en un motif « retentissant ». D’immenses vagues s’entassent là où d’ordinaire lignes et données chiffrées déterminent la vue générale.

Ainsi le Pacifique Nord danse-t-il telle l’écume des masses d’eau à la surface des mers du monde. Grâce aux collages de Cusick, il résulte de la bi-dimensionnalité d’origine un effet 3D à l’échelle du gigantisme des vagues déferlantes. Pour le motif de la vague, Matthew Cusick s’est inspiré de l’art japonais, de la célébrissime Grande Vague de Kanagawa de Hokusai surtout.



À PROPOS DE L’ARTISTE

Voilà plus de dix ans maintenant que Matthew Cusick (né en 1970) découvrait dans son studio une caisse remplie de vieilles cartes. Il se mit alors à faire des expériences et s’émerveilla bientôt du fait qu’en quelques coups de ciseaux à peine il était possible de créer ses propres lieux et fuseaux horaires. Il est aujourd’hui l’auteur d’une œuvre vaste, exposée aux quatre coins du monde et reproduite dans des magazines tels que le New York Times, Harper’s Magazine et Art in America

Ses thèmes de prédilection ont pour nom les vagues et les paysages, mais aussi les portraits. Ce New-Yorkais de naissance a reçu de nombreux prix ; son œuvre est représentée dans de nombreuses collections internationales. Matthew Cusick vit et travaille à Dallas.



DÉMARCHE ARTISTIQUE

Des collages de maître à l’aide de cartes géographiques

Pour ses collages à toute volée, Cusick utilise des atlas. L’artiste réunit des paysages en réalité éloignés pour donner naissance à un monde nouveau. Muni d’un cutter et de ciseaux, l’artiste réarrange avec espièglerie le système de classement de notre société moderne.

Les cartes impressionnent Matthew Cusick pour leurs couleurs, leurs formes et les innombrables possibilités de création qu’elles offrent. Ses œuvres sont un hommage à l’étranger, au passé ainsi qu’au voyage. Fantaisie et réalité n’auraient guère pu s’y amalgamer avec autant de génie.


« Les cartes ont un tel potentiel à offrir. Je voulais voir où elles me guideraient. » Matthew Cusick
1970Naissance à New York, USA
1993The Cooper Union for the Advancement of Science & Art, BFA, New York, USA
Vit et travaille à Dallas, Texas, USA
2010Artistic Scholarship Award, Meadows School of the Arts, Dallas, Texas, USA
2008Artist Residency, Bemis Center for Contemporary Art, Omaha, Nebraska, USA
2008Claud Vance Memorial Award for Art in the Metroplex, Fort Worth, Texas, USA
2005Grant in Painting, New York Foundation for the Arts, New York, USA
Progressive Corporation Art Collection
Museum of Contemporary Art San Diego
The Mattsson McHale Foundation
The Robert & Jereanne Chaney Collection
Beth Rudin DeWoody Collection
Jeri L. Waxenberg Collection
Eloise Retallick. « Profiles: Matthew Cusick ». Juxtapoz, n° 126 : juillet 2011, p. 120
Dick Goody. « Borders and Frontiers ». Gallery catalog, Oakland University Press : mars 2011, p. 18-21
« Collage: a Portfolio », curated by Pavel Zoubok. The Paris Review, printemps 2011
Simone Achermann. « Land In Sight ». Abstract, W.I.R.E., Suisse, #1, 2011
Nicola Nosengo. « Geopolitics: An Interview with Parag Khanna ». Oxygen Magazine, Codice Edizioni, Italie : juin 2011, p. 14-19
Charissa N. Terranova, « On Wheels at brand 10 artspace », glasstire.com, 5 mai 2011
« Volti “Geografici” di Matthew ». La Repubblica, Italie, 8 mars 2011
Andrea James, « Map collages by Matthew Cusick: portraits, seascapes, & more ». boingboing.com, 16 décembre 2010
Marica. « Happy Endings: a collage series by Matthew Cusick ». www.whokilledbambi.co.uk, 20 décembre 2010
Aditi Justa. « Amazing collages: When old maps and book pages become the canvas ». greendiary.com, 15 décembre 2010
Rob MacDonald. Sixth Finch Fall 2010. sixthfinch.com, automne 2010
Tanja Laden. « Matthew Cusick ». flavorpill.com, Daily Dose, 1er octobre 2010