"veruschka" Vera Lehndorff&holger Trülzsch
 
  • Introduction

  • Bio

  • Expositions

  • Publications

 
UN UNIVERS À PART

Dans son chef-d’œuvre Blow-Up (1966), Michelangelo Antonioni a consolidé le statut de Vera Lehndorff en tant qu’icône de mode « Veruschka ». Le mannequin vedette savait compléter ce rôle d’une façon naturelle depuis les photos légendaires de Richard Avedon qui avaient été prises peu de temps avant le film.

Dans le film d’Antonioni, David Hemmings, photographe de mode à « Swinging London », essaie, pendant un shooting photo, de prendre possession du corps de la femme svelte et de grande taille. Par ses proportions fines et presque fragiles, ce corps avait, par définition, une présence inabordable. Ce n’est seul que par la lentille de l’appareil photo que Hemmings arrive à s’approcher du mystère de cette femme dont l’élégance choisie semble interdire une évaluation profane. Si Veruschka avait posé comme modèle pour un sculpteur, ils se seraient probablement développés des sculptures ressemblant aux statuettes de Giacometti.

Dans les séries photographiques que Vera Lehndorff a conçues avec Holger Trülzsch, le personnage artistique Veruschka se refuse à être le mur de projection d’idéaux de beauté, bien qu’elle maintienne, dans ces images, sa propre aura individuelle. Dissolue dans des éclairs d’énergie, dans des courants cosmiques de particules et dans des jeux de couleur psychédéliques qui reflètent la ville de Londres des années soixante, Veruschka franchit son corps et immerge dans un monde qui traduit le chic d’une icône en une image appréhensible par les sens.

Même si les formes, dans lesquels se transforme Veruschka, ne sont pas tangibles, elles portent toujours les traits féminins de l’artiste. Son corps constitue un univers d’un « espace intermédiaire » qui fonctionne d’après ses propres règles du jeu. Ici, l’aura de l’artiste rencontre le noir du rien éternel. Si ces photographies pourraient émettre des sons, elles auraient le timbre sphérique d’une pièce de musique de Pink Floyd. Même si des grandes parties du corps sont transformées jusqu’à un état de déformation, ce sont les yeux qui restent, pour le contemplateur, le point de repère, le contact à un monde qui est situé au-delà de l’expérience humaine. Jamais on ne s’approchera autant d’un être, n’étant pas de ce monde, comme dans ces photographies. Ceci est un privilège dont Hemmings ne pouvait que rêver.

David Gärtner



À PROPOS DE HOLGER TRÜLZSCH

Le sculpteur, photographe et artiste vidéo, Holger Trülzsch, a crée de grands projets artistiques, pour la plupart avec des moyens multimédia, qui sont toujours liés à une volonté d’autonomie et une approche conceptuelle. Cette approche se dévoue à la manifestation concrète de l’idée et de la matérialisation du phénomène. Le plus souvent, il lie ses projets conceptuels à l’architecture et l’espace public. Ils abordent des contextes actuels, politiques et sociaux, et montrent la res publica comme sujet absolu de sa création.

Les œuvres de l’artiste montrent son excellent rapport avec l’espace, son contrôle de l’espace – deviennent visibles la dynamique et la tension entre les formes. Celles-ci apparaissent dans une vision non seulement statique, mais aussi mouvementée. Elles sont caractérisées par un intelligent maniement des masses, par des jeux importants de transparence et de reflets. La plupart de ses installations – si permanentes ou temporaires, si par le moyen de la sculpture, la peinture ou la photographie – se concentrent sur le travail avec la lumière. L’écriture de Trülzsch est déjà visible lors de sa coopération avec Vera Lehndorff aka Veruschka, dans la série « Signs ». Dans ces photographies, le discours philosophique et analytique est transformé par critique et ironie. Les deux artistes y réalisent un singulier langage d’image.
"Veruschka" Vera Lehndorff
1939née comme Vera Lehndorff à Königsberg (aujourd’hui Kaliningrad, Russie)
Etudes à l’Ecole professionelle de conception à Hambourg, Allemagne
1966Début cinématographique dans Blow-Up de Michelangelo Antonioni
1971Participation à l’action médiale « Wir haben abgetrieben ! » (« On a avorté! »), initiée par Alice Schwarzer
Premier rôle dans « Veruschka », long métrage italien de Franco Rubartelli
1983Participation au documentaire « Vom Zusehen beim Sterben »
1984Rôle-titre dans « Dorian Gray im Spiegel der Boulevardpresse » par Ulrike Ottinger
2005Idée et scénario du documentaire de télévision « Veruschka - (m)ein inszenierter Körper » (« Veruschka – un/mon corps mis en scène »); Mise en scène par Paul Morrissey et Bernd Boehm
2007Entrée en scène caméo dans « Casino Royale » de Martin Campbell
  
Holger Trülzsch
1939né à Munich, Allemagne
1960-1964études à la Kunstakademie Munich, Allemagne
1967participation à la fondation du HSK Munich, Allemagne
1960-1968études de sociologie et de psychologie à Munich, Allemagne
1969fond le groupe musical expérimental "Popol Vuh"
1970Holger Trülzsch rencontre Vera Lehndorff
Parallèlement à sa création personnelle, il commence une coopération artistique avec elle: body-painting, performance, court métrage et photographie
1973déménagement à New York, USA
1983déménagement à Paris, autres séjours aux Etats-Unis et en Allemagne
2002Holger Trülzsch gagne, avec l’architecte et l’artiste Natascha Bindzus, le premier prix des Concours du Val de Marne du Parc Départemental des Cormailles à Ivry-sur-Seine


Expositions (sélection)

"Veruschka" Vera Lehndorff et Holger Trülzsch
2007Lehndorff / Trülzsch, Ninfa Moderna, Galerie Isabella Czarnowska, Berlin, Allemagne
2003Lehndorff / Trülzsch, Oxydationen, Arcadia University Gallery/Art Center, Philadelphia, USA
1999Lehndorff / Trülzsch, Oxydations, Browne Gallagher Gallery, New York, USA
1989Lehndorff / Trülzsch, 150 Years of Photography, National Gallery of Art, Washington DC, USA
Lehndorff / Trülzsch, MOCA, Los Angeles, USA
Lehndorff / Trülzsch, Art Institute of Chicago, USA
1987Lehndorff / Trülzsch, Museum of Modern Art, Oxford, USA
Lehndorff / Trülzsch, The Art Institute of Chicago, USA
Lehndorff / Trülzsch, Boca Museum of Contemporary Art, USA
1983Lehndorff / Trülzsch, La Photographie Creative, Pavillon des Arts, Paris, France
1982Lehndorff / Trülzsch, Musée Nationale d'Art Moderne, Centre Georges Pompidou, Paris, France
1981Lehndorff / Trülzsch, Palais des Beaux Arts, Bruxelles, Belgique
Lehndorff / Trülzsch, Galerie Centre Americaine, Paris, France
1979Lehndorff / Trülzsch, Museum für Kunst und Gewerbe, Hamburg, Allemagne
  
"Veruschka" Vera Lehndorff
2008Veruschka Self-Portraits, Galerie Isabella Czarnowska, Berlin, Allemagne
2007Don't cry baby - work!, Galerie Isabella Czarnowska, Berlin, Allemagne
2006Veruschka Self-Portraits, performance: Vera Lehndorff; photos: Andreas Hubertus Ilse, Helmut Newton Foundation, Berlin, Allemagne
2004Installations (photo/video), Burning City, LE OPERE E I GIORNI-TRE, Padula, Italie
 
Holger Trülzsch
2003Sous Le Sable, Le Pétrole – The hereo lies in you, Galerie Michèle Chomette, Paris, France
Trülzsch / Bindzus, "FADING and it fades, fades, fades ...", Stadtgalerie, Kiel, Allemagne
2002Trülzsch / Bindzus, "FADING“, Stadtgalerie, Kiel, Allemagne
2000Trülzsch / Bindzus, Terra Humana – Terrains Humains, Erschaffung in der Galerie Nei Licht, Dudelange, Luxembourg
1998Le Mont Des Oliviers – Die Welt der Oliven, Galerie Michèle Chomette, Paris, France / Mois de la Photographie, Paris, France
1993Le Champ Dynamique de la Tension, Galerie Zoumboulakis, Athènes, Grèce
Fire and Forget, CREDAC, Ivry sur Seine, France
Fire and Forget, Galerie Michèle Chomette, Paris, France
1991Verlichtungen – Onement,  Salle Saint Jean, mairie, Paris, France
Verlichtungen – Onement,  Galerie Antoine Candau, Paris, France
1990Nicolas Ledoux – Collection Musée Carnavalet, Paris, France et Centre de l'Architecture Zaragossa, Espagne, après: exposition itinérante (Espagne)
1989Le garage de Hegel, Parking Odeon, Paris, France
Le garage de Hegel, Galerie Michèle Chomette, Paris, France


Livres / Catalogues (sélection)

Collins & Milazzo, Vera Lehndorff & Holger Trülzsch: Body Double, Scott Hanson, 1988
Robert Huges, Oxydationen, 1985
Essai introducteur sur Vera Lehndorff et Holger Trülzsch, Trans-figurations
Michel Tournier, Les Clefs et les Serrures, 1982

Essais / Articles (sélection)

John David Morley, One for the Road, Sunday Times, London, 19 octobre 1986
Death of Photography, Village Voice, 30 septembre 1986
Susan Sontag, Fragments of an Aesthetic of Melancholy, Art in America, septembre 1986
David Lurie, Persona Non Grata, Arts, decembre 1985
Sanford Kwinter, Art in America, juillet 1985
Gary Indiana, Ex-Model Found in Wall, Artforum, mai 1985
Grace Glueck, Vera Lehndorff, Holger Trülzsch: Oxydationen, New York Times, 12 avril 1985
Imitation and Its Double, Village Voice, 9 avril 1985
Edith Newhall, A Body of Work, New York Magazine, 8 avril 1985

> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Des inspirations, page après page : l’Art Magazine LUMAS

Dans l’Art Magazine LUMAS, vous trouverez une fine sélection de nouvelles découvertes, les derniers travaux et plein d’autres choses sur nos artistes. Recevez-le gratuitement chez vous.

Toujours à la page : la newsletter LUMAS

Soyez les premiers à découvrir nos nouveautés, événements et autres recommandations des commissaires d’exposition LUMAS. Nous nous réjouissons également de vous inviter aux événements exclusifs dans votre galerie LUMAS.
M. Mme
Art Magazine Newsletter
//fill search fields on main stage Choisissez votre langue