Rob Scholte
 
  • Introduction

  • Bio

  • Publications

IMAGES MESSAGÈRES

Robe Scholte passe pour un fétichiste du visuel : il conserve chaque image, chaque photo qui le fascine dans sa boîte à idées. Lors de ses études d’art à la Gerrit Rietveld Academie d’Amsterdam, l’artiste hollandais poussait ses expériences de sémiotique visuelle si loin que ses professeurs lui prédisaient déjà une brillante carrière.  En 1984 a lieu sa première exposition personnelle, à la galerie amstellodamoise « The Living Room » ; son talent est alors unanimement salué par la critique. Réinterrogeant nos habitudes visuelles, ses premiers travaux sont en effet déjà porteurs d’un jeu minutieusement orchestré sur le sens des images. Son « Autoportrait » de 1988 est l’exemple typique de cette manœuvre mystificatrice : son visage est intentionnellement absent de l’image, remplacé par un signe « copyright » sur fond rouge.

Depuis sa participation à la documenta 8 de Kassel, où il exposa un pastiche sous forme de mise en abyme du « Cri » de Munch – œuvre qui souleva un tollé général -, il est internationalement reconnu. Scholte ajoute la figure du clown face au personnage initial du tableau et ironise ainsi sur le rôle de l’artiste en général.

Selon les besoins, Scholte puise dans son « archive optique » et croise des images prélevées dans les magazines avec des allusions ironiques comme : « Si Disney c’est de l’art, pourquoi l’art ne pourrait-il pas être Disney ? ». « Art is to change what you expect from it » est placé comme titre de son montage iconographique représentant la devanture d’une banque. Ses commentaires sur l’interchangeabilité des produits et des valeurs sont aussi lucides que pertinents.

En 1990, il fut en charge du pavillon néerlandais de la biennale de Venise. Sa plus grande peinture murale a pour sujet la destruction de Nagasaki et elle trône à présent dans le bâtiment reconstruit du palais résidentiel des Pays-Bas.

Privé de l’usage de ses jambes après l’attentat à la bombe qui fut dirigé contre lui en 1994, Rob Scholte n’a pas pour autant renoncé à son désir exubérant de jouer avec le sens des images, que celles-ci soient peintes par ses soins ou numériquement retravaillées. Son imagination semble inépuisable.

Christina Wendenburg

1958 Naissance à Amsterdam
Depuis 1988  Enseignant à la Rietveld Academie et au Sandberg Institute (Amsterdam)
Vit et travaille à Bergen en Norvège












Livres / Catalogues (sélection)

NOUVEL ARTISTE - INFORMATION BIENTOT EN LIGNE

> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
  • Invitations aux événements artistiques exclusifs dans votre galerie
  • Nouveautés, offres spéciales et recommandations de nos commissaires d’exposition
  • L’Art Magazine LUMAS gratuitement chez vous
Repéré par :