Natalie Ital
 
  • ULTRA/ant
  • ULTRA/flea
  • ULTRA/fly
  • Introduction

  • Bio

  • Expositions

  • Publications

La création artistique de Natalie Ital s’illustre par des photographies expérimentales mettant l’accent sur le photogramme. Certains détails étant numériquement retravaillés, l’artiste a choisi le terme de « digigramme » pour qualifier ses travaux. Ces œuvres nouvelles d’un genre unique ont toujours pour point de départ un photogramme original, créé sur la base d’un arrangement de lumière, d’ombre et d’objets divers.

En premier lieu, le photogramme se distingue de la photographie numérique habituelle par son aspect temporel. Contrairement aux images numériques, le résultat n’est visible qu’après le développement qui, selon le processus, peut durer d’un simple jour jusqu’à un mois entier. Ainsi le hasard, la surprise, l’autonomisation peuvent-ils jouer un rôle. Ils sont comme acceptés par l’artiste pour la réalisation de ses œuvres. Au premier-plan, elle vise moins une opération technique de haut niveau que le plaisir de susciter des moments d’émerveillement, de nouvelles découvertes par de simples moyens.

Dans sa série Ultra, Natalie Ital a pour la première fois transposé le jeu de lumière, d’ombre et de formes en format numérique. L’œuvre de départ est une photographie numérique qui pourrait servir de jeu d’ombres. Elle conserve néanmoins tout son caractère réel en tant que photographie, bien que n’étant plus liée à une échelle précise. De plus, le traitement numérique des couleurs donne aux images un côté hyperréaliste rehaussant leur aspect initial. Si Natalie Ital a sélectionné quelques plantes à cet effet, c’est parce qu’elle se réfère aux origines du photogramme qui, au XIXe siècle, servait à réaliser des reproductions parfaites de la nature. Depuis, le monde végétal n’a cessé d’être représenté dans les photogrammes à travers les époques.

Ultra parle d’une nature apprivoisée conservant néanmoins son caractère sauvage original. Le processus créatif de Natalie Ital est empreint de cette mise en équilibre des contradictions, laquelle se manifeste dans toutes ses compositions. Ultra est une expérience qui nous parle, nous fascine à plusieurs niveaux. La nature y retrouve la vie. L’habituel devient particulier et révèle de façon surprenante une sensualité aussi frappante qu’esthétique.

Dans ses nouvelles œuvres comme pour les photogrammes, l’artiste se sert d’un minimum de possibilités techniques pour donner à chaque objet l’espace qui lui convient. En accélérant fortement le processus de traitement numérique, elle saisit l’occasion de créer une série d’œuvres variées dont la base reste constante. Mais indépendamment de cela, l’artiste y révèle surtout une dimension spirituelle leur conférant une certaine profondeur.

Stefanie Liebal
1968Naissance à Cassel
1987  -1993Études en communicaton visuelle à la Kunsthochschule de Cassel auprès des prof. Floris Neusüss et Rolf Lobeck
 vit et travaille à Berlin


Prix (sélection)

1994Prix d’art de la ville de Cassel, Fondation Wolfgang Zippel


Expositions (sélection)

2012Bunny de Luxe, 3 Schwestern, Berlin, Allemagne
2008Vanilla Voodoo, Jenaer Kunstverein, Allemagne
2005Photograms, Galerie Doonkerslot, Amsterdam, Pays-Bas
2004Rock’n Roll Rabbit, Galerie Knoth und Krueger, Berlin, Allemagne
1996Promised Land, Heart Gallery, Mannheim, Allemagne
1994Of the Bone, Kunstverein, Kassel, Allemagne


Expositions de groupe (sélection)

2010Recent works of seven photogram artists, Forward Thinking Museum, New York City, USA
2009 Die Natur der Dinge, Epson Kunstbetrieb, Düsseldorf, Allemagne
Veto, Deichtorhallen Hamburg – Haus der Photographie, Allemagne
2006 Kamera los!, Museum der Moderne Salzburg, Österreich
2002 Fotografie als Experiment, Kunsthalle, Erfurt, Allemagne
1998Signaturen des Sichtbaren – ein Jahrhundert Fotografie in Deutschland, Galerie am Fischmarkt Erfurt, Allemagne


Livres / Catalogues (sélection)

Galerie der BASF Schwarzheide (éd.). Experimentelle Wirklichkeiten, Schwarzheide, 2012

T.O. Immisch et Floris M. Neusüss (éd.). Die Zweite Avantgarde, Halle (Saale), 2007

Renate Heyne (éd.). Kunst und Fotografie. Floris Neusüss und die Kasseler Schule für Experimentelle Fotografie 1972-2002, Marbourg, 2003

Photogrammes - Photo Poche, éd. Nathan, Paris, 1998

> En savoir plus
< Réduire
Favoris  0
Votre œuvre a été ajoutée à vos favoris
Panier  0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Des inspirations, page après page : l’Art Magazine LUMAS

Dans l’Art Magazine LUMAS, vous trouverez une fine sélection de nouvelles découvertes, les derniers travaux et plein d’autres choses sur nos artistes. Recevez-le gratuitement chez vous.

Toujours à la page : la newsletter LUMAS

Soyez les premiers à découvrir nos nouveautés, événements et autres recommandations des commissaires d’exposition LUMAS. Nous nous réjouissons également de vous inviter aux événements exclusifs dans votre galerie LUMAS.
M. Mme
Art Magazine Newsletter
//fill search fields on main stage Choisissez votre langue