Leni Riefenstahl

Leni Riefenstahl

  • Introduction

  • Bio

  • Publications

  • Liens

  • Autres contextes

„Leni Riefenstahl est (…) un problème parce que l'on peut, certes, rejeter moralement et esthétiquement son esthétique cinématographique, même s'il faut avouer qu'elle a aussi marqué ainsi la pensée visuelle de notre propre époque, et ce durablement. Rien que cela en fait l'une des artistes les plus importantes du XXè siècle, le langage de ses images est même cité et développé dans les médias les plus divers: dans la danse-théâtre de Johann Kresnik, dans le pop art d'Andy Wahrhol, dans „La Guerre des étoiles“ de Georges Lucas tout comme dans les films sportifs et dans l'esthétique publicitaire.“

Elisabeth Bronfen ( „Triumph der Verführung“, Die Zeit, Nr. 42, 19.10.2000)

Vous trouverez des informations complémentaires au sujet de Leni Riefenstahl et de sa catégorisation artistique et historique sous: Autres contextes.

1902 Leni Riefenstahl née le 22 août à Berlin. Elle est la fille du commerçant et directeur d'une entreprise de plomberie Alfred Riefenstahl et de sa femme Bertha.
1918 Riefenstahl commence sa formation de dance ( ballet et danse moderne).
1920 Elle voyage et travaille comme danseuse en Allemagne, en Tchécoslovaquie et en Suisse.
1923-1926 Max Reinhardt l´engage comme danseuse solo pour le Deutsches Theater de Berlin.
1926 Elle est découverte par Arnold Franck et fait ses débuts d'actrice dans „La Montagne sacrée“. Une coopération de longue date commence alors avec Franck, ce dernier offrant à Riefenstahl de nombreux rôles importants dans ses films d'aventures et de montagnes.
1926-1933 Riefenstahl tient le premier rôle dans les films „Le Grand saut“, „L´Enfer blanc du Piz Palü“, „Tempête sur le Mont Blanc“ et „L´Ivresse blanche“ et accède ainsi à la célèbrité. Parallèlement, elle développe ses connaissances quant aux techniques de caméra, de réalisation et de montage.
1931 Riefenstahl fonde sa propre entreprise de production „Leni Riefenstahl Studio Film".
1932 Elle fait ses débuts en tant que réalisatrice avec le film de montagne mystico-romantique „La Lumière bleue“ dans lequel elle tient aussi le premier rôle. Au Festival du Film de Venise, le film reçoit la médaille d´argent. En Allemagne, il est accueilli avec succès par le public et retient l'attention d'Adolf Hitler.
1933 Après l'ascension au pouvoir des nationaux-socialistes, Hitler charge Riefenstahl de réaliser un film sur le Congrès de Nuremberg. Son film de propagande qui porte le titre „La Victoire de la Foi“ s'appuie, avec une certaine esthétique documentaire, à présenter le NSDAP..
1934 Riefenstahl tourne le film „La Victoire de la Foi“ sur le Congrès de Nuremberg du NSDAP. Elle engage pour cela 16 équipes de tournage soit plus d'une centaine de collaborateurs. Avec plus de 60 heures de matériel cinématographique, c'est l'un des plus célèbres films de propagande qui voit le jour. Par des cadrages spéciaux et des montages inhabituels, les nazis au pouvoir sont placés, dans des coulisses aménagés par Albert Speer, dans une atmosphère mythique.
1936 Au sommet de sa carrière, Riefenstahl est chargée de réaliser un film de propagande sur les Jeux olympiques de Berlin.
1940/41 Tournage du film „Tiefland". 60 Sintis et Roms sont recrutés dans des camps de concentration pour la production du film.
1948 Pour ses films „Les Dieux du stade“, le C.I.O décerne à Riefenstahl une médaille d'or et un diplôme olympique. Elle est alors traduite en justice pour ne pas avoir rémunéré les Sintis et les Roms lors du tournage du film „Tiefland“ et pour leur avoir faussement promis de les sauver de la déportation. Elle sera au final acquittée.
1949 Riefenstahl attaque, dans un procès qu'elle gagnera, le magazine illustré „Bunte“ qui a rendu public les faits concernant le film „Tiefland“. Il s'ensuivra plusieurs procès dans lesquels elle sera accusée de propagande pour le régime nazi.
1954 Le film„Tiefland" est terminé et sort en salle, sans succès
1954-1971 Dans la sphère publique, Riefenstahl est souvent confrontée aux critiques quant à ses travaux pour le régime nazi. Elle ne réussit à mener à bien que quelques projets déjà prévus et entamés. A côté de ses travaux cinématographiques, elle se tourne alors vers la photographie.
1972 Riefenstahl obtient une accréditation officielle en tant photographe pour les Jeux olympiques de Munich. Lors d'un voyage, elle apprend à plonger et travaille dans les mers tropicales à des prises de vue sous-marines.
1973 Lors de longs séjours en Afrique, elle passe beaucoup de temps avec la tribu soudanaise des Noubas. Elle apprend leur langue et travaille à de grandes séries photographiques qu'elle publiera dans un album photo „Les Noubas“. Elle obtiendra reconnaissance internationale pour son travail photographique à la fois esthétique et expressif
1975 Elle publie le livre et album d'images „Les Noubas de Kau“. Une partie de ses travaux sera primée dans la catégorie „Meilleure réalisation photographique de l'année“ et récompensée par la médaille d'or par le Art Directors Club allemand.
1978 L'album photo „Jardins de coraux“ avec ses prises de vue sous-marines des fonds tropicaux est publié.
1990 L'album photo „Miracles sous-marins“ est publié.
1992/93 Riefenstahl participe à la réalisation d'un film biographique „Le Pouvoir des mots“ sur sa vie. Le film, montré à la télévision allemande, obtient des critiques élogieuses. Il sera récompensé par un „Emmy“ et présenté au musée d'Art moderne de New York.
1996/97 Rétrospective à Milan et Rome de l'oeuvre de Riefenstahl.
1997 L'union cinématographique Cincecon décerne à Riefenstahl, aux Etats-Unis, une récompense pour l'ensemble de son oeuvre. Cette distinction controversée est accompagnée d'applaudissements mais aussi d'un rejet de certaines critiques.
1999 Rétrospective au Musée du cinéma de Postdam
2003 Le 8 décembre, Leni Riefenstahl s'éteint à Pöcking près du Starnberger See.

Livres / Catalogues (sélection)

A BIENTOT

Informations supplémentaires

A BIENTOT

  • LUMAS Featuring

    Ces artistes vous intéressent-ils ?

  •   MICHAEL POLIZA 
    MICHAEL POLIZA
Récemment consulté(s) 0
Favoris  0
Panier 0
Le produit a été ajouté
L'article a été retiré
Retour
Paiement sécurisé
01 43 29 10 29
Service

Nous vous tenons informés !

Cercle Vernissage
Inaugurations, promotions et autres événements de LUMAS.
LUMAS
Privée
Des œuvres d’art exclusives à saisir rapidement.
LUMAS
Magazine
Le magazine d’art semestriel gratuit de LUMAS.
Veuillez remplir les champs rouges.

M. Mme

S’inscrire maintenant *Champ obligatoire

Vernissages et événements dans votre galerie LUMAS.
Œuvres d’art exclusives, disponibles très peu de temps.
Et le magazine LUMAS, gratuitement chez vous, au moins une fois par an.

Emmenez l’art dans votre vie !

Merci de votre intérêt pour LUMAS !

Demandez également le magazine gratuit LUMAS maintenant. Plein de nouvelles éditions, les artistes et leurs œuvres en coulisse, gratuitement à votre domicile au moins une fois par an !

Veuillez remplir les champs rouges.

M. Mme

S’inscrire maintenant Demander le magazine gratuitement